Monde

Le turn-over des jeunes conducteurs américains

Une étude a été publiée démontrant la facilité des jeunes conducteurs américains de poids lourds à changer d’entreprise dans les six premiers mois de leur embauche. Cette étude réalisée par Stay Metrics montre une hausse de pourcentage de turn-over chez les jeunes conducteurs.

Ce turn-over est un problème aujourd’hui dans le domaine routier, les Etats-Unis sont en manque de chauffeurs poids lourd. Mais ce roulement accentue ce manque de camionneur, alors que la demande explose. En moyenne, près de 60% des jeunes conducteurs quittent leur entreprise au cours des six premiers mois et jusqu’à 35% d’entre eux partent dans les 90 premiers jours. Les conducteurs âgés de 21 à 40 ans affichent des taux de roulement supérieurs à la moyenne. Les conducteurs âgés de 26 à 30 ans affichent le taux de roulement le plus élevé de l’étude, soit près de 69%, mais les conducteurs âgés de 21 à 25 ans avaient seulement 2% plus tendance à partir que les conducteurs âgés de 41 à 45 ans. Le groupe d’âge des 56-60 ans a enregistré le taux de rotation le plus bas avec seulement 49%.

Pour Stay Metrics, “les jeunes prendraient plus simplement des décisions impulsives et donc plus susceptibles de changer rapidement d’emploi ou d’entreprise pour une simple contrariété quelque fois”.

“L’étude montre que l’âge est un facteur, mais nous ne voyons pas que la prise de décision impulsive que nous associons souvent aux jeunes soit la principale cause de turn-over précoce des conducteurs”, a déclaré Tim Hindes, le chef de la direction de Stay Metrics.

La prochaine loi Drive-Safe doit permettre aux jeunes de 18 à 21 ans de pouvoir rouler sur les routes de tous les Etats si ceux-là répondent aux exigences de formation.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.