A (RE)VOIR Camions

L’électrique Tropos ABLE devient une centrale photoélectrique mobile

Le fabricant de véhicules utilitaires électriques de Herne, Tropos Motors Europe, teste la technique photovoltaïque intégrée dans ses coffres. Grâce à cette technologie innovante, les modèles Tropos ABLE devraient bientôt être presqu’entièrement indépendants des sources de courant externes et leur portée pourrait ainsi être encore nettement augmentée. Le projet pilote débute fin juin et durera tout d’abord quatre mois.

« Nous ne nous promettons pas moins qu’une révolution sur le marché des véhicules électriques avec cette solution », a déclaré Markus Schrick, directeur Tropos Motors Europe. « Les premiers tests permettent de conclure que cela pourrait fonctionner. Nous testons maintenant en détail la technologie en conditions réelles afin de déterminer les performances et les autres possibilités d’utilisation. Nous voulons analyser l’ensemble des avantages potentiels des panneaux solaires pour nos clients. »

Le mode d’intégration des éléments photovoltaïques dans la structure est ce qui est innovant dans cette nouvelle technologie, car les éléments photovoltaïques remplacent les éléments de montage existants et sont ainsi intégrés dans les structures du Tropos ABLE sans augmenter son poids. On s’attend à ce que l’approvisionnement autonome en énergie solaire augmente encore une fois considérablement la portée des véhicules électriques. En définitive, le Tropos ABLE fait le plein en permanence avec de l’énergie solaire pure. Cela permet de réduire les coûts de chargement, de s’affranchir des sources d’électricité et d’améliorer l’empreinte carbone, les émissions de CO2 générées par l’utilisation d’un mélange électrique classique pouvant être évitées.

Dans le cadre de ce projet pilote, Tropos testera également comment l’électricité supplémentaire peut être utilisée. Par exemple, on compte parmi les possibilités une alimentation électrique externe permettant de charger d’autres véhicules ou des appareils et des batteries pour des tronçonneuses ou des taille-haies. « Nous considérons les Tropos comme un écosystème alliant le véhicule, les structures et le numérique. Les solutions innovantes qui apportent à nos clients une valeur ajoutée durable sont un élément central de notre philosophie », explique Schrick.

Les modèles Tropos ABLE n’émettent absolument aucune émission. Avec une largeur compacte de 1,40 m, une longueur de 3,70 m et un petit rayon de braquage de 3,96 m, le transporteur électrique peut être utilisé sur la route comme dans des espaces fermés. Ces véhicules électriques peuvent faire valoir pleinement leurs avantages au dernier kilomètre et combler les lacunes entre cargobike et camionnette. Grâce à la grande surface de chargement et à un volume de chargement allant jusqu’à 4,5 m³, les Tropos ABLE offrent d’énormes capacités de transport. Ses propriétés offrent de nombreuses possibilités d’utilisation pour un groupe-cible très large : l’industrie et la logistique interne, l’aménagement du jardin et le paysagisme, les services de livraison, l’artisanat et la gestion des bâtiments, les villes et les collectivités, l’hôtellerie et le tourisme, le commerce alimentaire, les zoos, les parcs de loisirs et les installations de sport. Il peut ainsi répondre aux exigences de différents secteurs et contribuer à réduire durablement l’empreinte CO2.

Hervé Rébillon
Les derniers articles par Hervé Rébillon (tout voir)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *