Actu

L’ensemble du transport de voyageurs va bénéficier des mesures du Plan tourisme

Lors de la visite vendredi des Autocars Schidler à Metz, Jean-Baptiste Djebbari, le ministre délégué aux transports, a réaffirmé le soutien du gouvernement au secteur du transport routier de voyageurs particulièrement touché par les conséquences de la crise sanitaire et a annoncé l’extension à l’ensemble du secteur du transport routier de voyageurs du bénéfice des mesures du Plan tourisme.  

Jean-Baptiste Djebbari a déclaré « la sauvegarde des entreprises d’autocars de tourisme et plus largement du transport routier de voyageurs et des compétences de leurs salariés fait partie des priorités du Gouvernement dans le contexte de la crise sanitaire. Leur rôle, exercé avec un grand professionnalisme, est primordial pour garantir le droit à la mobilité de nos concitoyens. »

L’OTRE se dit satisfaite « que désormais  toutes  les  entreprises  exploitant  des  autocars  sans  aucune  distinction  d’activité sont éligibles à  l’ensemble  des  mesures  renforcées  prévues  par  le  plan  tourisme. L’organisation  se félicite par ailleurs du renforcement des mesures du fonds de solidarité annoncé par Bruno  Le Maire,  le ministre  de  l’Économie,  des  Finances  et  de  la  Relance.  « L’accès  à  ce  fonds  sera accessible aux entreprises ayant perdu 70% de leur chiffre d’affaires, contre 80% précédemment. Il sera en outre ouvert aux entreprises comptant jusqu’à 50 salariés, contre 20 aujourd’hui. »

Outre les aides d’urgence au bénéfice de l’ensemble des entreprises, le secteur a également bénéficié de mesures spécifiques telles que le remboursement accéléré de la TICPE afin de soutenir la trésorerie des entreprises. Avec d’autres secteurs particulièrement touchés par la crise, les entreprises exploitant des cars et bus touristiques ont été rendues éligibles dès l’été aux mesures exceptionnelles du Plan tourisme, notamment la prolongation jusqu’à la fin de l’année du dispositif d’activité partielle, selon les règles applicables lors du confinement et d’un fonds de solidarité renforcé. Le dispositif comprend également des exonérations de charges, un crédit de cotisations sociales, des Prêts garantis par l’Etat spécifiques ainsi qu’un report possible des échéances bancaires de 12 mois.

Les fédérations professionnelles, la FNTV, l’OTRE, l’UNOSTRA mais aussi des entreprises, dont certaines regroupées dans des collectifs indépendants, avaient alerté sur la nécessité de renforcer encore le soutien du gouvernement au secteur. Elles avaient aussi appelé à prendre en compte la diversité des activités des entreprises.

Lors de sa visite, Jean-Baptiste Djebbari a également tenu à souligner le rôle essentiel des entreprises et des salariés du secteur au service de la mobilité. Il a rappelé le niveau d’exigence des protocoles établis avec les autorités sanitaires et appliqués par les professionnels pour lutter contre la propagation de la Covid-19.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *