Actu Instantané TRM24

300 ex-salariés de Mory déboutés après avoir attaqué en justice Caravelle et Arcole Industries

300 ex-salariés de Mory ont été déboutés suite à leur demande de faire reconnaître la responsabilité des actionnaires Caravelle et Arcole Industries dans la liquidation des sociétés de MORY DUCROS et MORY GLOBAL. 2 800 personnes avaient été licenciées. Les syndicats ne décolèrent pas. Le jugement du Tribunal de grande instance de Bobigny (107 pages) intervient après 4 ans d’attente.

La procédure visait à « dénoncer le caractère totalement illégal de l’opération par laquelle les fonds d’investissements ont pu reprendre l’entreprise qu’ils avaient eux-mêmes conduite à la faillite », avait expliqué l’un des avocats en 2014 lorsque les ex-salariés avaient attaqué en justice le fond d’investissement Caravelle, ancien propriétaire du transporteur et nouveau repreneur.

Placée en redressement judiciaire en novembre 2013, Mory Ducros avait été en partie repris par Arcole Industries, son actionnaire principal, une filiale du groupe Caravelle. La nouvelle société, Mory Global, avait conservé 50 agences sur 85 et repris 2 200 salariés sur 5 000. 2 800 étaient restés sur le carreau.

Le TGI de Bobigny ne retient « aucune faute » de la part des actionnaires ayant concouru à la faillite des sociétés MORY DUCROS et MORY GLOBAL et à la perte de 2 000 emplois. Le Tribunal a en effet considéré que « la faillite des deux sociétés avait pour cause exclusive de la crise financière et économique mondiale de 2008. »

Les quelque 300 ex-salariés sont déboutés et sont condamnés à verser 300 euros au total, 150 euros à la société Arcole Industries et à Caravelle. Au total, elles recevront la coquette somme de 90 000 euros à laquelle il faut ajouter les sommes que devront régler deux syndicats (près de 30 000 euros).

3 Responses

  1. Faut arrêter pour payer les syndicaliste 130000 euro afin qu ils partent avant d annoncer les licenciement la ils ont de l argent tous à été magouille…

  2. Cette article fait état que Caravelle et Arcole sont les victimes selon le tribunal, de la crise économique de 2008. Il y a juste un petit problème du fait que Caravelle a repris l’activité messagerie DHL ( Ducros) en 2010 et Mory Team en 2011 qui était en liquidation judiciaire. Donc ces reprise ce font après 2008 et c’est en connaissance du marché de la messagerie, que Caravelle fait l’acquisition de ces deux sociétés.
    L’ argumentation du tribunal ne tien pas la route !

  3. Je fais partie de ces salariés c’est tout simplement scandaleux, c’est la double peine licenciée et condamnée à renflouer les caisses de nos tourmenteurs !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *