Économie

Les estimations des ventes de poids lourds revues à la hausse pour 2018

L’OVI, l’Observatoire du Véhicule Industriel de de BNP Paribas Rental Solutions, est optimiste concernant les ventes de camions pour 2018, revoyant à la hausse ses estimations pour l’année. Il réévalue ses prévisions initiales de ventes de tracteurs de 26 000 à 28 000 immatriculations.

L’OVI précise que le début de l’année a été positif pour le marché du véhicule industriel au niveau européen. 131 163 véhicules de plus de 3,5 tonnes ont été immatriculés, ce qui représente un volume jamais atteint depuis la crise de 2008. La France a maintenu un rythme soutenu avec une progression de 9,1 % proche du Benelux à 8,9 % et l’Europe du Nord à 8,4 %. Le secteur de la carrosserie de VI en France est également en croissance sur tous les segments et quasiment tous les secteurs (Sur les 5 premiers mois de l’année + 4,2 % pour le marché du VI porteur carrossé plus de 5 tonnes).

L’OVI qui vient de publier ses prévisions pour le second semestre 2018 prévoit que le segment du porteur va « poursuivre sa remontée » (prévision de +6%) tout en se heurtant à des problématiques de délais de livraisons. L’observatoire ne change pas ses prévisions de 23 700 unités d’ici à fin décembre. Les experts donnent un marché du tracteur en hausse de 2% et une hausse de 10 % pour les VUL.

Autre bonne nouvelle : le segment des semi-remorques bénéficie de l’appel d’air des tracteurs. Les immatriculations progressent régulièrement depuis 2012, fait remarquer l’OVI. Pour les cinq premiers mois   de   cette   année,   la hausse est de 13,8 % à 12 019 unités, ce qui représente 60 % d’immatriculations de plus qu’en 2012.

Les tracteurs d’occasion sont en léger recul par rapport à 2017 (- 1 %), pour les 44 % des concessionnaires qui ont subi une baisse assez forte (- 15 %). « Le rythme soutenu des ventes de tracteurs depuis quatre ans y contribue, en faisant chuter l’attractivité de modèles même plus récents qu’à l’habitude » commente l’OVI.

One Response

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.