Articles 18H

Les fédérations du transport routier adressent une lettre ouverte à Jean Castex

N’ayant pas de réponses de plusieurs ministères, l’OTRE, la FNTR, l’Union TLF et la FNTV, ont adressé aujourd’hui une lettre ouverte commune au Premier ministre « pour alerter sur la situation critique des entreprises et l’urgence de mise en œuvre de mesures fortes de soutien au secteur du Transport routier » face à une flambée sans précédent des prix des carburants et plus globalement des énergies. Elles réclament un soutien immédiat et direct des entreprises, ainsi que la mise en place de mesures concrètes permettant de protéger les entreprises des évolutions futures des coûts de l’énergie et plus globalement de l’inflation généralisée.

« Pour les entreprises du Transport Routier et de la Logistique, la facture s’alourdit de jours en jours et les mécanismes de répercussion légale ou conventionnelle ne suffisent plus dans un contexte où les hausses sont quotidiennes. Au-delà des prix de l’énergie, c’est plus globalement l’inflation galopante qui est au cœur de leurs inquiétudes et de leurs difficultés » écrivent les fédérations. « Les entreprises sont exsangues, les trésoreries vides et les perspectives très sombres. Ces hausses sans précédent font s’interroger de nombreux transporteurs sur leur capacité à continuer à assurer leur mission de transport sans travailler durablement à perte. Les défaillances d’entreprises vont se multiplier. »

Les fédérations du transport routier demandent une nouvelle fois que leur secteur fasse partie du Plan de résilience en préparation. Le ministre des transports, Jean-Baptiste Djebbari, leur a promis mais le gouvernement n’a apporté aucune confirmation pour l’heure.

Les organisations professionnelles avaient déjà informé par courriers distincts le ministre de l’Économie et des Finances et la ministre de la Transition écologique, sollicitant un rendez-vous pour présenter leurs attentes fortes. « Ces courriers sont restés sans réponse ».

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.