Actu Coronavirus

Les fédérations TRM demandent le report de la diminution du remboursement TICPE

Une réunion avec le gouvernement indispensable

Dans un communiqué commun, la FNTR, l’OTRE et l’Union TLF appelle le gouvernement à se réunir rapidement pour répondre, cette fois, de façon adaptée à leurs attentes pour accompagner la reprise, notamment avec le report de la diminution du remboursement TICPE de 2cts par litre au 1er janvier 2022 et l’obtention d’une carte carburant pour les professionnels. 

« Avec plus de 50% des camions à l’arrêt, les entreprises du secteur connaissent de réelles difficultés » écrivent-elles, « pour celles dont l’activité continue, cela se traduit concrètement par des plans de transport désorganisés, nombre important de retours à vide, surcoûts d’exploitation (heures supplémentaires, travail le dimanche), surcoûts nécessaires pour la protection des salariés (gel, produits désinfectants, masques, aménagement des lieux de travail etc.) ou encore difficultés croissantes du transport international en raison des difficultés de passage aux frontières. »

« A date, aucune véritable aide au secteur si ce n’est deux mesures d’urgence de trésorerie qui ne coûtent pas un centime à l’Etat » indiquent les fédérations faisant référence aux remboursement désormais tous les trimestres de la TICPE et le report de 3 mois de la taxe sur les véhicules routiers (TSVR).

Des mesures qui ne suffisent pas

« Suite à une première réunion le 17 avril dernier avec Gérald Darmanin et Jean-Baptiste Djebbari sur l’impact économique de la crise pour le secteur transport et logistique, le gouvernement annonçait près de 400 millions d’euros de mesures pour le secteur » soulignent les fédérations ajoutant : « les mesures de trésorerie qui n’ont aucun impact sur le budget de l’Etat. Même si nécessaires, ces mesures ne suffisent pas. Il est maintenant indispensable de proposer un véritable plan de soutien du secteur pour accompagner les entreprises dans les mois à venir. »

Les fédérations proposent au gouvernement de reporter la diminution du remboursement TICPE de 2cts par litre au 1er janvier 2022 et obtenir une carte carburant pour les professionnels. Elles demandent de ne pas attendre le déconfinement pour programmer une nouvelle réunion de travail et répondre de façon adaptée à la réalité économique du secteur.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.