Monde

Les jeunes routiers canadiens ne sont plus assurés

Polémique au Canada. Les assurances ne veulent plus assurer les conducteurs routiers âgés de moins de 25 ans. Selon elles, cette « population » est trop exposée aux accidents de la route et aux dommages matériels. Les associations de camionnage et les transporteurs montent au créneau.

La proximité du Canada avec les Etats-Unis et les contrats avec les firmes américaines nombreuses chez les transporteurs du pays ne sont pas sans poser de problèmes de coûts. Récemment, un client américain a déposé une réclamation de 55 millions de dollars contre un transporteur au sujet d’un «petit événement». La note reste salée !

Par ailleurs, les fluctuations de la valeur du dollar canadien par rapport au dollar américain constituent un autre problème pour le secteur des assurances, puisque les primes sont perçues en dollars canadiens, mais que 60% des demandes sont payées en dollars américains.

« Les écoles de formation ont également un rôle avec les étudiants pour leur trouver un emploi et un employeur appropriés une fois qu’ils ont obtenu leur permis » rappellent les assurances de transport canadiennes.

De nombreuses sociétés d’assurance et de courtages jusqu’à présent spécialisées dans le transport ont annoncé qu’elles allaient quitter ce secteur en raison de la hausse des coûts (risques plus importants dans l’industrie de produits chimiques et d’exploitation forestière) et de la pression sur les marges bénéficiaires.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.