Actu

Les mesures de la LOM présentées le 20 juillet

Annoncée en mai puis en juin, la nouvelle redevance qui devrait ressembler à la défunte écotaxe se fait attendre. Les mesures du projet de la Loi d’Orientation sur les Mobilités seront présentées le 20 juillet, a promis vendredi Elisabeth Borne, la ministre des transports. Mais la vignette poids lourd (ou redevance temporelle) sera-t-elle à l’ordre du jour ? Rien n’est encore sûr.

Elisabeth Borne semble jouer avec les nerfs des partenaires sociaux, syndicats et patronat, du transport routier de marchandises qui n’apprécient guère d’ailleurs le silence du boulevard Saint-Germain (comprenez du ministère des transports). Vendredi dernier, lors du bilan du Plan climat, la ministre des transports a dévoilé plusieurs orientations de sa future Loi d’orientation sur les Mobilités (LOM) dont la généralisation de l’usage du vélo mais pas un mot sur le projet de vignette poids lourd (ou redevance temporelle) et encore moins sur une éventuelle partie de TICPE supplémentaire.

Elisabeth Borne a évoqué cependant le transport routier de marchandise sans égratigner pour une fois l’image du poids lourd : « Nous devons soutenir les mobilités les plus propres : le ferroviaire et le fluvial », a-t-elle indiqué, réaffirmant sa volonté de « multiplier par 15 le nombre de poids lourds à faibles émissions à l’horizon 2025 ». La ministre a déclaré « soutenir la mise en place d’une autorité organisatrice de la mobilité pour couvrir l’ensemble du territoire national et se concerter avec les collectivités. » Bien que l’information n’est pas nouvelle.

Il semblerait que Nicolas Hulot et Elisabeth Borne aient oublié l’aspect financier voire fiscal dans leur projet de LOM. Et que dans l’arbitrage, Bercy jouerait les trouble-fêtes. La ministre a déclaré vendredi que l’Etat s’engageait à “créer un cadre règlementaire et fiscal favorable” à la mise en place de ces différentes mesures. Ces dernières issues du projet de Loi d’Orientation sur les Mobilités (LOM) seront annoncées le 20 juillet, a précisé la ministre. C’est à dire en plein été. Et reste à savoir si « la contribution du transport routier au financement des infrastructures » sera évoquée, à moins d’un énième rebondissement.

A lire aussi :

Nous avons lu la LOM, la redevance temporelle confirmée

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.