Actu

Les NAO 2020 dans l’impasse

Les Négociations Annuelles Obligatoires sur les rémunérations des salariés du transport se poursuivent. Alors que le patronat a proposé une revalorisation linéaire des taux horaires de 0,4%, les syndicats en demandent davantage. FO Transport fait savoir qu’il attend une revalorisation de 5% « pour sortir enfin du niveau du smic », souligne le syndicat.

FO Transport estime que la COVID-19 est un prétexte, « l’excuse » pour ne pas donner plus. « Des efforts accomplis par les conducteurs cette année dans des conditions d’hygiène exécrables, laissés à l’abandon, surexposés en période de confinement, un bidon d’eau et du savon voilà la récompense » lâche l’organisation dans un communiqué.

Par ailleurs, FO Transport tient à rappeler « qu’à l’heure actuelle, seul un coefficient conventionnel est au-dessus du salaire minimum. » Outre une augmentation des salaires, il réclame un 13ème mois conventionnel, la suppression de la Déduction Forfaitaire Spécifique, « machine à fabriquer de futurs pauvres », la suppression des jours de carences maladie conventionnels, une augmentation sur les indemnités départs en retraite ou CFA, et une nouvelle grille unique sur les majorations de l’ancienneté.

oleo100

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *