Actu

Les ports canadiens interdisent les camions non vertueux

Au Canada, après les villes, les ports commencent à refuser les camions non vertueux. Vancouver est le premier à interdire purement et simplement les véhicules porte-conteneurs produits avant 2006. La mesure entrera en vigueur le 5 septembre et fait partie du programme Rolling Truck Age. Les associations de transport routier craignent que la décision du port de Vancouver fasse boule de neige.

La United Truckers Association (UTA), l’une des associations de transporteur routier, a aussitôt réagi indiquant que de nombreuses entreprises envisageaient une action en justice. D’autant qu’il ne s’agit pas d’une mesure gouvernementale.

« Le secteur du camionnage porte-conteneurs joue un rôle essentiel dans le soutien des chaînes d’approvisionnement du Canada et dans le maintien du commerce, mais nous reconnaissons également que les camions produisent des émissions qui ont des effets potentiellement nocifs sur les résidents », a déclaré Robin Silvester, président et chef de la direction de l’Administration portuaire de Vancouver. “Notre programme Rolling Truck Age vise à mieux protéger la santé des communautés en réduisant considérablement les émissions des activités de camionnage liées au port.”

Environ 80 % des 1 800 véhicules desservant le port, dont 150 camions qui ont été ajoutés au système depuis le début du processus d’engagement, sont déjà conformes aux nouvelles exigences. Le port enregistre 30 000 mouvements par semaine.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.