Actu

Les Rencontres de la Filière VI réuniront 300 personnalités du secteur

Une première. Le 17 novembre prochain, 300 personnalités et acteurs de la filière du Véhicule industriel et urbain seront réunis à Lyon lors des Rencontres de la Filière organisées par la Fédération Française de Carrosserie. Patrick Cholton, président de la FFC et de Solutrans, a répondu aux questions de TRM24.

TRM24 : quels sont les grands thèmes des Rencontres de la Filière VI qui auront lieu le 17 novembre prochain à Lyon ?

Patrick Cholton :

« Les Rencontres de la Filière s’apparentent au Davos du secteur du véhicule industriel et urbain où les 300 plus grandes personnalités européennes du monde du transport seront présentes. Le thème qui sera mis en avant est tout naturellement la transition énergétique et portera plus particulièrement sur les objectifs de la commission européenne. Nous évoquerons aussi largement l’étude Vision’Air que la FFC a lancée en 2021. Les nouvelles énergies seront au cœur de cette journée à travers tout d’abord de l’exposition d’une trentaine de véhicules zéro émission et des conférences qui auront lieu l’après-midi. Avec les Rencontres de la Filière, nous avons essayé de conjuguer l’organisation d’un salon [Solutrans] tout en y ajoutant une dose de veille réglementaire. Aujourd’hui, Solutrans n’est pas qu’un salon, c’est un véritable catalogue de mesures et de décrets qui permet à chaque exposant de savoir où en est la filière sur les grands sujets qui vont être dévoilés. »

TRM24 : les Rencontres de la Filière est une journée de rencontres, de retrouvailles ?

Patrick Cholton :

« L’idée de se retrouver autour d’un événement comme les Rencontres de la Filière est un besoin permanent désormais. Car l’activité va tellement vite, les demandes tellement loin, et nous subissons une crise économique internationale. Chacun a besoin de se rassurer et d’en parler à ses confrères. Et nous, en tant que Fédération Française de Carrosserie, nous avons besoin d’apporter des éléments de prospectives économiques en même temps sur les deux à trois ans à venir, de pouvoir faire en sorte que les patrons puissent préparer leur budget avec des éléments fiables. C’est cela qui est important aujourd’hui. »

TRM24 : l’idée est de rassembler les acteurs essentiels de la filière ?

Patrick Cholton :

« Toute la filière sera représentée lors de ces Rencontres le 17 novembre à Lyon. Nous sommes la seule fédération à pouvoir présenter et mettre en œuvre un tel casting d’acteurs de la filière. Jamais un événement n’aura rassemblé autant de personnalités de la filière en France. J’ai rencontré dernièrement les pouvoirs publics pour qu’ils soient présents aussi et qu’ils puissent venir en appui à toute la filière, plutôt qu’en proposant des aides. Nous offrons aujourd’hui aux ministères [Transport, économie, industrie] un plateau d’interlocuteurs qu’ils n’auront jamais lors d’un seul rendez-vous. Nous leur donnons la possibilité de s’exprimer, de motiver tous les industriels présents et de lancer les grandes manœuvres en quelque sorte.  Comme dans toute équipe sportive, il y a toujours un meneur, un capitaine qui est là pour lancer l’action. Et là c’est la FFC qui, avec Solutrans et les Rencontres de la Filière, peut amener la filière à être encore meilleure, aller davantage à l’exportation, innover et investir. Globalement, c’est de réunir le savoir-faire français. »

TRM24 : la relocalisation dans l’industrie du véhicule industriel en France ?

Patrick Cholton :

« Pour avoir passé des années dans la profession, je pense que la relocalisation est possible dans notre pays. Nous pouvons relocaliser une partie des achats que nous réalisions à l’étranger. Cela ne se fera pas en une année. Dans certains domaines, on commence à le faire. Nous pouvons relocaliser dans un premier temps en Europe puis ensuite en France. Il faut savoir qu’une grande part de notre trésorerie se trouve dans les stocks puisque nous sommes obligés de commander pour plusieurs mois. »

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.