Monde

Les revenus des routiers américains en hausse

Les américains l’appellent l’effet Amazon. Les revenus des conducteurs routiers ont augmenté en 2019. Ordinairement, le taux de rotation des conducteurs baisse lorsque la demande de fret est relativement faible. Or, il a augmenté. Dans le même temps, les salaires ont bondi, une première depuis de nombreuses années aux Etats-Unis.

« L’effet Amazon est utilisé pour décrire le changement des chaînes d’approvisionnement en réponse aux attentes croissantes des consommateurs pour la livraison de biens achetés en ligne ou en magasin » précisait récemment un média américain. « Les expéditeurs modifient leurs modèles de distribution de fret afin de raccourcir les distances entre les entrepôts et les clients pour réaliser des livraisons identiques sous 24 heures. »

Les associations de camionnage américaines (ATA) ont confirmé que les salaires des transporteurs propriétaires avaient fait en 2019 un bond de 9% atteignant un taux annualisé de 96%. L’augmentation au troisième trimestre a été la plus forte hausse trimestrielle enregistrée par ATA depuis le deuxième trimestre de 2016. Les petits transporteurs ont vu leur chiffre d’affaires augmenter de six points pour atteindre un taux annualisé de 73%.

Selon une enquête récente menée auprès de 62 transporteurs, le nombre moyen de miles annuels pour les conducteurs a chuté de 11% en 2019, passant de 124 244 en 2018 à 108 777 en 2019.

La durée moyenne de transport (LOH) est en baisse depuis au moins une décennie, mais la tendance s’est accélérée au cours des 24 derniers mois. La LOH moyenne des transporteurs routiers cotés en bourse était de 574 milles en 2010 et de 510 milles en 2019.

Les données de FTR montrent que la longueur moyenne du transport – mesurée en milles par tonne de fret – a diminué de 7,2% par rapport à 2010. à 2019 pour les semi-remorques de classe 8. L’enquête sur les flux de marchandises, publiée tous les cinq ans par le ministère des Transports, montre que la distance moyenne d’expédition pour tous les camions a diminué de 17,2% de 2012 à 2017.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *