Camions

Les tests de l’eActros se poursuivent

La seconde phase de tests de l’eActros a débuté. Un véhicule en version 25 tonnes roule actuellement aux couleurs de Remondis à Cologne, en Allemagne. L’entreprise spécialisée dans le recyclage et le traitement de l’eau utilise l’eActros d’une autonomie de 200 km pour la gestion de déchets en conteneurs, plus précisément pour le transport de conteneurs neufs, réparés ou défectueux.

L’eActros tout électrique emprunte des itinéraires interdits aux camions gazole. Les batteries de l’eActros sont rechargées chaque nuit dans le dépôt que Remondis possède dans le district de la ville de Rodenkirchen. Remondis teste l’eActros en en commun avec sa société de logistique sœur Rhenus dans le cadre d’un projet de test de camions à énergies alternatives.

Heinz Uliczka, chef des ventes Trucks West de Daimler Truck AG, a déclaré : “Après que les premiers véhicules aient été livrés aux Pays-Bas et en Allemagne, la seconde phase de tests de l’eActros ‘Innovation Fleet’ prend de la vitesse. Avec Remondis, nous avons pu gagner un client qui joue un important rôle de pionnier dans les opérations urbaines. Dans cette utilisation, les arrêts-départs sont nombreux et les trajets quotidiens peuvent être facilement planifiés ; il est par conséquent idéal pour tester notre eActros à batteries. Nous attendons avec impatience les retours de ces tests intensifs avec Remondis et Rhenus.”

L’un des résultats apparus lors de la première phase de tests est que l’autonomie annoncée d’environ 200 kilomètres de l’eActros est absolument réaliste – indépendamment de la charge, de l’itinéraire et de la topographie du parcours utilisé. L’eActros n’est en aucun cas inférieur à un camion usant d’une chaîne cinématique conventionnelle en termes de disponibilité et de performances en trafic urbain, sur autoroute ou nationales. Le système de refroidissement de la cargaison et le système de climatisation – tous deux usant de l’électricité –  ont fonctionné sans aucune limitation quelles que furent les conditions climatiques – fortes chaleurs ou froid polaire. Les chauffeurs sont aussi ravis de la disponibilité du couple à toutes les vitesses. Ils sont aussi particulièrement souligné la quiétude d’utilisation et la conduite plaisante et souple de ce camion. En outre, s’il est conduit souplement, de l’énergie électrique peut être récupérée au freinage. Il n’est alors plus nécessaire d’actionner la pédale de frein.

L’eActros utilise le châssis du Mercedes-Benz Actros. L’architecture du véhicule a été adaptée à la propulsion électrique et comporte une forte proportion de pièces spécifiques. Deux moteurs électriques, installés à proximité des moyeux de roues de l’essieu arrière, fournissent une puissance de 126 kW/171 ch et un couple maximal de 485 Nm chacun. Ceci offre, selon le rapport de transmission, environ 11 000 Nm chacun, pour des performances équivalentes à celles offertes par un camion conventionnel. Des batteries lithium-ion de 240 kWh apportent l’énergie à l’eActros. En fonction de la charge disponible, les batteries peuvent être rechargées en deux heures (à 150 kW).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *