Actu

Les transporteurs manifestent (de nouveau) leur insatisfaction

Malgré l’aide de 400 millions d’euros annoncée vendredi par le gouvernement, les transporteurs ont décidé de poursuivre leurs actions en région alors que les instances nationales des organisations professionnelles ont appelé à la levée des opérations. La base juge insuffisantes les aides de l’Etat. Le point sur les principales actions ce lundi.

Des barrages filtrants sont en place dans le département de la Manche depuis 5 heures ce matin. Selon Ouest France, le blocage de l’échangeur de Guiberville, sur l’A84 entre Rennes et Caen, est également prévu ce lundi. Le trafic devrait aussi être perturbé dans la journée autour de Saint-Malo et près d’Angers sur l’A87, l’A11 et la D525.

Dans le Nord, des blocages sont prévus sur les autoroutes A1 et A23, selon France Bleu Nord. Des transporteurs routiers ont mis en place des barrages filtrants dès 5 heures du matin à la plateforme multimodale de Dourges, près de Lens, et à partir de 6 heures au centre régional des transports de Lesquin, dans la métropole lilloise. Ils empêchent les camions d’entrer et de sortir. “Une trentaine de camions à Dourges” sont mobilisés, “une trentaine à Rouen et, pareil à Lesquin” près de Lille, a précisé lundi matin sur franceinfo Christophe Caron, dirigeant d’une entreprise de transports de 15 salariés, près d’Arras (Pas-de-Calais).

Des barrages ont été mis en place vers 4 heures du matin lundi par des chauffeurs routiers à hauteur de Lagord, sur la rocade et sur le grand rond-point situé en-dessous, a constaté France Bleu La Rochelle.

Dans les Bouches-du-Rhône, ce sont les chauffeurs de taxis et de VTC, qui n’ont pas obtenu d’aide spécifique, qui manifestent. Ils pourraient être rejoints par des transporteurs de la région. Un premier cortège devait partir de La Valentine en direction du centre-ville, via l’A50, un autre est parti de Plan de Campagne à 7h30 pour rejoindre Marseille par l’A7, et un dernier devait partir de Port-de-Bouc à 8h30. Les trois cortèges vont converger vers la zone Clé Sud de Miramas. Les chauffeurs de VTC vont quant à eux manifester dans le centre-ville de Marseille.

Un barrage filtrant similaire a été installé à l’aube à l’entrée de l’autoroute A1 près de Roye, dans l’est de la Somme. Une cinquantaine de poids lourds sont mobilisés, assure France Bleu Picardie.

De fortes perturbations sont à prévoir dans le Doubs, en raison d’une opération escargot de la fédération des taxis du département à partir de 7 heures du matin, de la gare Franche-Comté TGV des Auxons à un supermarché de Châteaufarine, en faisant une boucle tout autour de Besançon.

Hervé Rébillon
Les derniers articles par Hervé Rébillon (tout voir)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *