Tribunes

Les Transporteurs recrutent, il suffit de traverser la rue !

Par Yann Viguié, secrétaire général de l’OTRE Ile-de-France

Des centaines pour n’en pas dire des milliers de postes sont à pourvoir dans le transport routier en Ile-de-France et dans toute la France. Les entreprises de transport, en général des PME, proposeront les 4 et 5 octobre à Paris place de la Concorde des postes de conducteurs routiers, de conducteurs de cars de tourisme, des postes de déménageurs, de commerciaux, des postes à l’exploitation, à la logistique, de responsables d’agences et de nombreux autres postes dans un secteur dynamique et en pleine mutation technique, technologique et environnementale.

Venez vous initier dès aujourd’hui au transport de demain en découvrant les métiers qui peuvent vous conduire jusqu’ à … transporter. L’équipe de France des bleus champions du Monde !

Une des dernières tentatives pour trouver du personnel en France avant d’aller les recruter ailleurs ? le simple fait de poser la question ici même fait polémique et n’est pas politiquement correct.

Il suffit pourtant de traverser la rue pour trouver un emploi dans le transport, les entreprises vous attendent à bras ouverts, si vous savez vous montrer motivés. En fait il suffira de traverser la place de la Concorde car, dans le cadre du mondial de l’automobile qui ouvre cette même première semaine d’octobre, des véhicules propres seront également en démonstration de l’autre côté de la place.

Or, quelques jours seulement après la semaine pour la qualité de l’air et la journée sans voiture, c’est peut-être en se montrant innovants et vertueux écologiquement que les transporteurs routiers parviendront à attirer un public qui sera leurs salariés de demain. Il est en effet significatif que les jeunes notamment, ne se bousculent plus sur les stands des transporteurs, mais soient prêts à faire des heures de queue pour remettre un CV à Tesla ou à d’autres entreprises innovantes. Pourtant « small is beautiful » et les PME sont beaucoup plus innovantes que l’on croit et ce sont elles qui recrutent. Venez les voir pour vous en persuader et n’hésitez pas à traverser la rue !

One Response

  1. Pourquoi les transporteurs ne parviennent-ils plus à recruter des chauffeurs, alors que:
    les salaires ne sont pas mauvais, les transporteurs proposent les plus beaux camions du monde, le chauffeur peut prétendre à un départ en retraite à 57 ans, que tout est fait pour lui facilité leur travail (GPS pour trouver l’adresse, téléphone en cas de problème, vebasto et clim, super confort de cabine, autoroute, assistance totale en cas de panne, bâchage et débâchage facilité etc. etc. Tout cela n’existait pas, il y a trente ans, alors pourquoi ? Réponse, parce qu’il n’y en a plus ! Mais Pourquoi ?
    1) Parce qu’on a tout fait pour qu’il y en ai le moins possible: le prix exorbitant et la duré du permis ; les difficultés pour obtenir un financement par Pôle Emploi ; 140 heures de FIMO (comme si elle ne pouvait pas se faire avec le permis) ; 8 jours pour une FCOS ; 10 jours encore pour une APTH, etc. etc….
    2) Parce que leur carrière professionnelle est réduite de cinq ans , soit 16% de chauffeurs en moins!

    Idem pour les transporteurs
    Il faut être bac plus 3 ou 4, voir même + 5 pour obtenir un CAP de transporteurs
    Celui qui a effectué de tels d’études se dirige-t-il vers le transport ?
    Les transporteurs de l’Est, disposent-ils de CAP de transporteur, de capacité financière, sont-ils certifiés ISO ou Qualimat ou autres ? Leurs chauffeurs ont-ils autant de qualifications que les nôtres ?
    A force de vouloir laver plus blanc que blanc, n’a-t-on pas simplement usé les serviettes ?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.