Actu Coronavirus

Les transporteurs routiers confirment qu’ils assurent la continuité de l’approvisionnement partout en France

En pleine crise du coronavirus

Dans un communiqué commun, 5 fédérations de transport routier et logistique (FNTR, UNOSTRA, TLF, OTRE) affirment être « en responsabilité pour assurer la continuité de l’approvisionnement partout en France » face à la propagation de l’épidémie du Covid-19 qui touche la France depuis plusieurs semaines.

Elles réaffirment « leur engagement total pour assurer la continuité des approvisionnements alimentaires, matériels et sanitaires des Français ». Face à cet enjeu crucial, nourrir 68 millions de français, les acteurs du secteur en appellent à l’engagement des pouvoirs publics à leurs côtés pour les accompagner dans leur mission de service public pour la nation.

« Nos salariés, mobilisés au quotidien, doivent être accompagnés pour exercer leurs métiers en toute sécurité malgré leurs propres inquiétudes et assurer ainsi la mise à disposition des biens vitaux des Français » soulignent-elles.

Les fédérations appellent les pouvoirs publics à mettre en place toutes les mesures possibles d’accompagnement pour faciliter le travail des transporteurs, notamment des conducteurs, et des logisticiens, pour pouvoir assurer la continuité du fret de marchandises en France.

Voici les mesures demandées :

– Adapter les règles de restriction de circulation des véhicules et d’amplitude de temps de travail ;

– Garantir les lieux de repos et de restauration professionnels pour les conducteurs

– Faciliter le fonctionnement des plateformes logistiques (accès des salariés, recrutements d’intérimaires) afin de pallier l’absentéisme dû aux mesures de confinement.

– Doter prioritairement les entreprises de transport et logistique de gel hydroalcoolique ainsi que des gants.

La filière demande un signe fort de la part des pouvoirs publics reconnaissant le caractère stratégique de son activité ainsi que des mesures concrètes qui rassurent les entreprises et les salariés dans cette période inédite de crise.

 

2 Responses

  1. Effarant !!!

    Les dirigeants des entreprises de transport auraient ils perdu la moindre parcelle de raison ? Il ne s’agit plus ici, de protéger la viabilité de l’outil de travail à tout prix sous couvert d’une pseudo nécessité de recourir à leur services pour que le “peuple” mange; Il y a d’autres moyens soyez en sûr!

    De rappeler à ces mêmes, que la protection de leurs salariés, conducteurs/trices et autres sédentaires, est primordiale et ne peut, ne doit pas passer au second plan derrière les intérêts économiques ou autres …

    Notre très cher Président a tenu un discours très martial hier soir, répétant à plusieurs reprises que nous étions en guerre contre le COVID 19…. et bien nos responsables transport ne semble pas avoir intégré dans leur argumentaire qu’en tant de guerre, nos soldats sont là pour assurer notre défense.

    L’objet n’est pas ici de mettre en première ligne nos militaires, mais bien de démonter cet “argument” visant à faire croire que le recours au TRM civil pour l’acheminement des produits de première nécessité et nourrir la population est incontournable!!

    Non !!!! Mesdames et Messieurs les dirigeants d’entreprises de Transport, vous qui resterez tranquillement confiné en “télétravail” et vous éloignant de fait du risque majeur, vous n’hésiteriez pas une seconde à confronter vos salariés à la contamination de chaque instant ? Ces mêmes qui transmettrons peut être ce fléau à leurs proches…. à d’autres… alimentant ainsi l’expansion de cette maladie à risque.

    Assumerez vous, également les terribles résultantes de cette infection pouvant mener au décès?
    Les premiers commentaires de responsables de santé annonce d’ores et déjà que le “non recours” au confinement total immédiat, peut être considéré comme facteur extrêmement aggravant d’une situation future, déjà annoncée comme très difficilement contrôlable par les services de santé.

    Une attitude à mon sens irresponsable et gravissime. Qui n’est pas à votre honneur.

  2. Donc si ce n’est pas les routiers qui vont transporter de quoi nourrir la population fr. ce sera d’autres personnes avec d’autres moyens.
    Et ces personnes qui vont supplanter les routiers,ce sont quoi? des robots? Car si ce sont des militaires je ne vois pas la différence au niveau propagation, à moins d’être en tenue NBC.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *