Actu

Lettre ouverte de l’AFGNV au Premier Ministre

Iveco GNC

Après les fédérations de transport routiers, c’est au tour de l’AFGNV, l’association française du gaz naturel véhicule, d’écrire au premier ministre, Jean Castex, afin que « la transition énergétique du transport routier soit intégré dans le Plan de résilience. »

« En complément à cette demande fondée », l’AFGNV demande au gouvernement d’y inscrire la transition énergétique du transport routier « pour ne pas sacrifier les acteurs du transport routier de marchandises et de voyageurs qui ont fait le choix responsable d’utiliser des carburants alternatifs, notamment le GNV/bioGNV, afin d’améliorer la qualité de l’air et lutter contre le changement climatique » écrit l’association.

« Le biométhane, version renouvelable du gaz naturel et produit localement, peut jouer un rôle déterminant dans la décarbonation du transport routier de marchandises (TRM) et de voyageurs (TRV), un enjeu stratégique pour la planète » ajoute l’AFGNV.

A lire aussi : Les fédérations du transport routier adressent une lettre ouverte à Jean Castex

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.