Actu

L’Euro VI représente 80% du parc Poids lourd longue distance

L’enquête annuelle sur l’activité longue distance du transport routier de marchandises réalisée par le CNR donne une photographie de la répartition des motorisations des poids lourds en France, selon les normes européennes d’émissions. L’Euro VI progresse et représente aujourd’hui 79,5% des parcs tracteurs des entreprises de transport.  

L’Euro VI reste aujourd’hui la norme européenne d’émissions la plus répandue dans le parc des camions utilisés en longue distance. Elle représente 79,5% contre 68,6 % un an plus tôt. L’Euro V et la EEV (norme européenne intitulée ”véhicule plus respectueux de l’environnement ») chutent passant de 26,7% en 2018 à 18,4% en 2019. Sans surprise, les normes Euro III a pratiquement disparu (0,3%) et les normes 0, I et II ne sont plus présentes au sein des mêmes parcs.

Mais, comme le souligne l’enquête du CNR, la répartition des normes diffère selon la taille des entreprises de transport. L’Euro VI est moins présente dans les TPEs que dans les PME (pratiquement 10 points d’écart). A l’inverse, l’Euro V représente près d’un quart du parc poids lourd dans les TPEs.

Source : CNR

Les petites entreprises disposent de capacité d’investissement inférieure. Elles conservent leurs véhicules moteurs plus longtemps que les autres : 6,8 ans contre 6,2 ans pour les entreprises de 20 à 49 salariés et 5,7 ans pour celles de plus de 50 salariés.

L’âge moyen des tracteurs diminue enregistrant une baisse de 2,7 %. La statistique est minimale pour les entreprises de 50 salariés et plus. Ces dernières, qui enregistrent aussi les durées de conservation les plus courtes, disposent de la surface financière suffisante pour engager plus rapidement le renouvellement de leurs véhicules

Le taux de renouvellement des tracteurs reste proche de 17 % comme l’année dernière. Le taux augmente à mesure que la taille de l’entreprise, et donc sa capacité d’investissement, grandit. « De manière générale, le taux de renouvellement des tracteurs est significativement plus important que celui des semi- remorques » indique le CNR.

Retrouvez l’intégralité de l’enquête annuelle sur l’activité longue distance du transport routier de marchandises du CNR. Cliquez ici

Hervé Rébillon
Les derniers articles par Hervé Rébillon (tout voir)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *