Actu

L’indice du coût horaire dans le transport et l’entreposage, le plus bas

L’Insee a publié l’indice du coût horaire du travail révisé (ICHTrev-TS). Dans le transport et l’entreposage, il est le plus bas de tous les secteurs (115,4). L’indice de charges a été également communiqué.

Au deuxième trimestre 2021, la masse salariale versée ainsi que le nombre d’heures rémunérées par les employeurs ont modérément augmenté par rapport au trimestre précédent, en phase avec l’activité. Le trimestre a tout d’abord été marqué par le renforcement des restrictions sanitaires en avril, puis leur allégement progressif en mai-juin (couvre-feu allégé, réouvertures des cafés et restaurants, etc.). L’ensemble des mesures d’allégement du coût du travail sont prises en compte dans l’ICHTrev-TS.

L’indice du coût horaire du travail révisé dans le transport et l’entreposage est stable depuis quelques mois mais est surtout le plus bas de tous les secteurs (115,4 contre 119,2 dans l’hébergement-restauration, 123,4 dans le commerce, 126,5 dans la construction et 127 dans l’industrie).

L’indice de charges patronales (seules) publié depuis avril 2010 se distingue de l’ICHTrev-TS par deux caractéristiques : les trois indices mensuels d’un même trimestre ont la même valeur, et il n’y a pas de prévision de cet indice pour les industries mécaniques et électriques pour le premier mois du trimestre suivant. Cet indice de charges mesure l’évolution de la variable « 1 + taux de charges » où le taux de charges est le pourcentage que représentent les cotisations sociales à la charge des employeurs et les taxes nettes des subventions assises sur la masse salariale ou sur l’emploi, par rapport au salaire brut. L’indice est de 95,7 dans le transport et l’entreposage, dans la moyenne générale.

Hervé Rébillon
Les derniers articles par Hervé Rébillon (tout voir)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.