Actu Coronavirus

L’Italie met en place un protocole d’actions pour protéger les routiers

A l’intérieur et l’extérieur du camion

Le ministère italien des transports met en place un protocole d’actions pour protéger les professionnels du transport et de la logistique du coronavirus, « le secteur présentant de grands risques ».

Ce protocole a été élaboré avec les fédérations de transport et les syndicats des salariés roulants. Il contient des consignes destinées aux conducteurs mais aussi aux transporteurs et à leurs clients dans les différents secteurs : transport routier, aérien, transports publics par route et chemin de fer, exploitation portuaire.

Voici le détail du protocole :

L’assainissement des locaux, des moyens de transport et des moyens de travail doivent être effectués selon les modalités et les formes prescrites par les circulaires du ministère de la santé (notamment la circulaire 5443 du 22 février 2020)

Dans le secteur spécifique du transport routier, il est établi que :

  • si possible, les conducteurs doivent rester à bord de leur véhicule s’ils n’ont pas de gants et de masques (EPI)
  • dans tous les cas, le véhicule peut accéder au lieu de chargement et déchargement même si le conducteur n’a pas de masque, à condition de ne pas sortir du véhicule ou de se tenir à une distance d’un mètre des autres opérateurs
  • dans les lieux de chargement et déchargement, il faut veiller à ce que les opérations préparatoires et finales nécessaires de chargement et déchargement des marchandises se déroulent de manière à ne pas permettre de contacts directs entre les opérateurs et les conducteurs ou à respecter la stricte distance d’un mètre
  • l’accès aux bureaux des sociétés autres que la sienne n’est autorisé pour aucune raison, sauf pour l’utilisation de toilettes dédiées, dont les gestionnaires des lieux de chargement et déchargement des marchandises doivent garantir la présence et un nettoyage quotidien adéquat et la présence d’un gel désinfectant approprié pour le lavage des mains
  • les mêmes exigences pour le transport de marchandises s’appliquent aux conducteurs en service pour le fret aérien
  • les livraisons de colis, documents et autres types de marchandises express peuvent avoir lieu, sous réserve d’une note d’information client, également via le web, sans contacter les destinataires
  • dans le cas de livraisons à domicile, également effectuées par des livreurs, les marchandises peuvent être livrées sans contact avec le destinataire et sans signature de livraison. Si cela n’est pas possible, l’utilisation de masques et de gants sera nécessaire
  • lors d’activités de travail qui se déroulent à l’extérieur, s’il est nécessaire de travailler à une distance interpersonnelle inférieure à 1 m et que d’autres solutions organisationnelles ne sont pas possibles, l’utilisation de masques reste nécessaire, de manière analogue à ce qui est prévu à l’intérieur
  • assurer, lorsque cela est possible et compatible avec l’organisation de l’entreprise, un plan de travail des employés dédié à la préparation et à la réception des expéditions et au chargement et déchargement des marchandises dans le but de réduire au maximum les contacts et de créer des groupes autonomes, distincte et reconnaissable en identifiant les priorités dans le traitement des marchandises

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *