Actu

L’OTRE demande à être reçue rapidement par Le Maire et Darmanin

L’OTRE demande à être reçue rapidement par le ministre de l’économie, Bruno Le Maire et le ministre à l’action et aux comptes publics, Gérald Darmanin. A défaut, l’organisation appellera ses adhérents à se mobiliser, pour la seconde fois en une semaine. Samedi dernier, l’OTRE est passé à l’action sur 15 sites différents.

L’OTRE veut réaffirmer « sa détermination de ne pas céder face à la mesure de la hausse de la fiscalité sur le gazole professionnel contenue dans le Projet de loi de finances pour 2020 (article 19). » « Au moment où va se réunir la Commission mixte parlementaire, les transporteurs routiers maintiennent leur exigence de la suppression définitive de cette mesure adoptée en première lecture du PLF le 19 novembre par les députés, mais abrogée par les sénateurs le 25 novembre, cette mesure favorisant la concurrence déloyale de nombreuses entreprises étrangères pratiquant le dumping social » rappelle l’organisation dans un communiqué.

Outre sa demande de rencontre avec les deux ministres, elle sollicite également son audition par les quatorze parlementaires de la Commission mixte parlementaire dont la composition vient d’être annoncée.

Invitée hier du Grand Jury RTL, la ministre chargée des Transports Elisabeth Borne a déclaré qu’elle ne reviendra pas sur la baisse de l’avantage fiscal. « Cette hausse est légitime » a justifié la ministre, ajoutant que la mesure n’était « pas une surprise ». « On a réduit de 2 centimes l’avantage fiscal, c’est dans le sens de l’Histoire et il faut participer à l’énorme effort d’amélioration de notre réseau » a-t-elle déclaré.

L’OTRE ne cache pas de demander aux autres fédérations de la rejoindre dans le mouvement, la FNTR et TLF ayant décidé jusqu’à présent de ne pas passer à l’action.

One Response

  1. Pourquoi, Mme BORNE, ne demande-t-elle aux transporteurs qui s’appprovisionnent hors de nos frontières, de participer à l’énorme effort d’amélioration de notre réseau routier ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *