A (RE)VOIR Actu

L’UE adopte l’extension du marché carbone au transport routier

Dimanche, les députés et le Conseil ont convenu de réformer le marché du carbone pour réduire davantage les émissions industrielles et investir dans les technologies respectueuses du climat. Ils ont adopté l’extension au transport routier, au bâtiment et au chauffage. Ils ont fixé le prix des émissions de carbone résultant de la combustion de carburants fossiles pour ces secteurs, avec un plafond de prix à 45 euros par tonne de carbone émise qui s’appliquera jusqu’en 2030. Une nouvelle taxe carbone en quelque sorte.

« Le système communautaire d’échange de quotas d’émission (SCEQE), qui consacre le principe du “pollueur-payeur”, est au cœur de la politique climatique européenne et essentiel pour atteindre l’objectif de neutralité climatique de l’UE. En fixant un prix pour les émissions de gaz à effet de serre (GES), le SCEQE a permis de réduire considérablement les émissions de l’UE, car les industries sont incitées à réduire leurs émissions et à investir dans des technologies respectueuses du climat » indique un communiqué.

Contrairement au transport routier, l’agriculture et la pêche ne paieront pas un coût supplémentaire pour le carbone car il s’agit de secteurs « sensibles », selon les eurodéputés, considérant donc le transport routier comme non sensibles.

Le nouveau système entraînerait une hausse des prix à la pompe, selon les premiers calculs : jusqu’à 10,5 cents pour un litre d’essence et 12 cents pour le diesel. Bref, il s’agit bien d’une nouvelle taxe carbone. Pascal Canfin, président de la commission de l’Environnement du Parlement européen (ENVI), avait prévenu estimant que ce système était « politiquement suicidaire » et risquait de déclencher un mouvement européen similaire à celui des Gilets jaunes en France.

Le Parlement et le Conseil devront approuver formellement l’accord avant que la nouvelle loi puisse entrer en vigueur. Un vote est prévu en janvier prochain.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.