Camions

Mammoet en pince pour l’éolien

Mammoet

Le spécialiste Néerlandais du transport exceptionnel et du levage, Mammoet, investit dans du matériel dédié à la manutention et au transport d’éléments d’éoliennes. Une collaboration avec le constructeur-carrossier Greiner qui se traduit par la livraison de 4 ensembles spécifiques.

L’accroissement des tailles des mâts et nacelles d’éoliennes impose une évolution du parc roulant de Mammoet. Un premier ensemble des pinces extra-larges a déjà été reçu, trois autres paires sont attendues d’ici fin mars 2022, le tout fourni par le carrossier-constructeur Greiner.

Les fonctionnalités accrues de ces machines permettent aussi un gain de temps en réduisant les recours aux déposes de portiques, de signalisation de mobilier urbain. La largeur des pinces doit aussi s’adapter à l’évolution des mâts, dont la base serait passée selon Mammoet, de 4.5 m à 6 m en quelques années. Cela a des conséquences sur le centre de gravité des convois ce qui deviendrait problématique avec les porte-éoliennes existantes à suspensions conventionnelles. Toujours selon Mammoet, le centre de gravité se serait rehaussé de 1.5 m en moyenne avec les colis. D’où le recours aux suspensions hydrauliques pendulaires. Mais dans ce cas, c’est la prise et dépose du colis qui devient fastidieuse puisqu’elle exige le recours à une grue pour la manutention.

Les ensembles conçus par Greiner pour Mammoet reposent sur des tourelles posées à l’avant sur un dolly à suspension pneumatique , et à l’arrière sur un ensemble multi-essieux conventionnel. L’intérêt est le gain de hauteur hors-tout avec le colis. Les pinces de serrage peuvent s’adapter à plusieurs diamètres de mâts (jusqu’à 6.3 m de diamètre) et les manutentionner depuis leurs supports, ce qui supprime le recours aux grues de levage.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.