Actu

MAN compense la baisse des ventes par une hausse des activités de services

MAN Truck & Bus réalise au premier trimestre un chiffre d’affaires d’environ 2,5 milliards d’euros, à peine inférieur à celui de l’année précédente, malgré les contraintes d’approvisionnement. La baisse des ventes de véhicules neufs, qui ont totalisé 19 325 véhicules (camions, utilitaires, et bus), a été en partie compensée par une augmentation des activités de services. Le résultat d’exploitation ajusté s’est élevé à 57 millions d’euros.

« Outre la baisse du chiffre d’affaires en volume, le résultat d’exploitation a été pénalisé par l’arrêt de la production dans certaines usines, l’augmentation des coûts de l’énergie et l’évolution défavorable des prix des matériaux. Cette évolution a été compensée, entre autres, par une tendance à la hausse des marges des poids lourds pour les véhicules neufs et d’occasion”, a déclaré Inka Koljonen, membre de l’Executive Board for Finance, IT and Legal au sein de MAN Truck & Bus SE.

Au premier trimestre 2022, le résultat d’exploitation a été ajusté à hauteur de 2 millions d’euros. Des frais de restructuration d’environ 1 million d’euros (T1 2021 : 362 millions d’euros) ont été engagés pour le remaniement, ainsi qu’environ 2 millions d’euros pour les dépréciations liées à la guerre en Ukraine.

A lire aussi : Le MAN eTGM s’ouvre à de nouveaux types d’exploitation

« Les effets de la guerre en Ukraine sur MAN Truck & Bus seront particulièrement visibles au deuxième trimestre. La production de camions a été interrompue mi-mars en raison de retards de livraison et a recommencée doucement depuis la fin du mois d’avril. La reprise complète de la production devrait prendre plusieurs mois » indique le constructeur.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.