Actu

Maroc : grève massive des transporteurs

Le Maroc devrait connaître à partir d’aujourd’hui sa plus grande grève de transporteurs. 3 associations de transports internationaux du pays ont lancé un mouvement pour protester contre « l’absence totale du ministère de tutelle chargé du secteur » face à leurs revendications. Leur mouvement intervient alors que le transport routier de marchandises ne cesse de croître. Par le détroit de Gibraltar, principale entrée sur l’Europe, le nombre de conteneurs est passé en 10 ans de 160 000 à 300 000 aujourd’hui, avec une estimation d’environ 500 000 conteneurs pour 2025.

L’Association marocaine des transports routiers intercontinentaux du Maroc (AMTRI-Maroc), l’Association marocaine du transport et de la logistique (AMTL) et la Fédération nationale du transport multimodal (FNTM) ont décidé de lancer ce mouvement sous la forme d’un débrayage de 48 heures.

Les associations souhaitent avant tout que leur secteur se dote de règlementations adaptées aux échanges avec l’Europe. Elles souhaitent avant tout que le ministère des transports applique le contrat-programme qu’elles ont présenté en décembre dernier. Elles souhaitent par ailleurs la modification de la loi qui définit la responsabilité légale en cas de transport de produits illicites à bord des camions de transport routier, et qui réglemente l’accès à la profession « afin de limiter l’anarchie ». Elles préconisent une feuille de transport décrivant en détail la cargaison, d’appliquer le poids autorisé et de subventionner le gasoil professionnel.

Le secteur souhaite enfin que se débloque le problème de financement de la profession. La Société nationale du transport et de la logistique (SNTL) n’a pas réglé depuis 2009 ce qu’elle devait aux sociétés de transport au niveau national.

A lire aussi :

Le Maroc et la Suisse signent un mémorandum d’entente

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *