Non classé TRM24 Le Mag

Mercedes présente ses camions anciens lors d’une tournée en Europe

Mercedes

Mercedes vient de lancer un tour d’Allemagne de ses véhicules utilitaires historiques. Pas moins de 73 poids lourds anciens sont partis de son usine basée à Wörth. Ils passeront par la Belgique et la France (Besançon, Lyon, Clermont-Ferrand, Paris et Epernay).

Parmi les véhicules présentés : le « Mille-Pattes » (photo). La désignation officielle de ce modèle est Mercedes-Benz LP 333, mais ses aficionados l’appellent affectueusement le “Mille Pattes”. Ce véhicule rare à trois essieux, avec ses deux essieux avant directeurs, attire l’attention lors de tout événement consacré aux véhicules classiques. Son design peut sembler un peu étrange de nos jours, mais il s’agissait en fait d’une réaction à une législation encore plus étrange : à la fin des années 50, le poids total autorisé en Allemagne a été ramené de 40 à 24 tonnes et la longueur maximale du duo camion/remorque a été réduite de 20 à 14 mètres.

Seuls les véhicules à trois essieux pouvaient avoir un poids total autorisé de 16 tonnes en tant que véhicule solo. L’ancienne Daimler-Benz AG de l’époque a réagi avec un véhicule à trois essieux doté de deux antérieurs directeurs, le LP 333. Son moteur six cylindres en ligne délivre une puissance de 147 kW (200 ch). Cette législation n’a duré que quelques petites années. Mais le LP 333 est resté. Il n’a peut-être pas fait partie de la gamme pendant longtemps, mais il est resté dans la mémoire de beaucoup.

Le Mercedes-Benz LP 1620

La « Tranche de pain grillé » : une cabine au design anguleux très années 60

Daimler Truck l’appelle la cabine cubique, les amateurs de véhicules classiques la qualifient de “Tranche de pain grillé”, tandis que d’autres appellent ces camions à la cabine angulaire le “Calendrier de l’Avent”, en raison de leurs nombreux volets et points d’accès pour l’entretien : les poids lourds Mercedes-Benz des années soixante ont leur propre charme avec leur design clair et direct. Ils ont été les modèles qui ont introduit la désignation du type et la nomenclature relative au tonnage et à la puissance du moteur qui perdurent encore aujourd’hui. Dans le cas présent, cela signifie qu’il s’agit d’une Mercedes-Benz LP 1620, c’est-à-dire qu’elle affiche un poids total autorisé en charge de 16 tonnes et une puissance moteur de 149 kW (202 ch). Son vitrage généreux, sa calandre rectangulaire et ses phares intégrés au pare-chocs sont des caractéristiques typiques du véhicule. Ce camion à plate-forme particulière a déjà parcouru 2,4 millions de kilomètres en kilométrage.

Le Setra S6

L’Avant-Gardiste : un Setra S6 beau et techniquement unique

C’est le modèle le plus séduisant de tous les temps de la marque Setra : cet autocar compact, d’une longueur de seulement 6,7 mètres, a été introduit en 1955 et fait toujours sourire les visiteurs lors d’événements. Ce véhicule à la peinture rouge et blanche contemporaine provient de la remarquable collection de véhicules anciens de la marque. D’un point de vue technique, le Setra S6 présente des caractéristiques étonnantes, du vitrage du bord du toit de la carrosserie à la suspension à roues indépendantes avec ressorts de torsion en caoutchouc sur les deux essieux. Avec une carrosserie autoportante et un moteur Henschel monté à l’arrière, le plus petit Setra jamais produit utilisait la même structure technique de base que ses grandes sœurs. Le véhicule qui participe au tour d’Allemagne date de 1962 et appartenait à l’origine à l’Université des sciences appliquées d’Ulm. En 1972, il a été remplacé par un autre véhicule, plus adapté aux mesures de couple auxquelles il participait. Ce S 6 quasiment neuf, avec un kilométrage de seulement 25 000 km, a alors été inclus dans la flotte de véhicules d’époque et la sellerie rouge a été ajoutée par la suite pour correspondre à l’ancienne apparence d’origine.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.