Économie

Mercedes reste premier importateur poids lourd en France

A fin juin, le marché français des véhicules industriels a connu une hausse de 6% ainsi que 27 961 immatriculations de véhicules de plus de 6 tonnes. L’an dernier il n’y avait eu que 26 388 immatriculations enregistrées. De son côté Mercedes-Benz, a gagné près de 11,9% des parts avec 4 254 immatriculations poids lourds. Les parts du marché ont elle augmenté de 14,4 à 15,2%, ce qui conforte la place de premier importateur poids lourd en France pour Mercedes-Benz.

Pour Fuso, les résultats sont bons pour le premier semestre. L’entreprise a fait un bond de 17,9% avec ses 211 immatriculations. L’année dernière, le marché des 3,5 à 10 tonnes était nettement en baisse avec 15,6% sur la même période. La part de marché a augmenté de 7,9% à 11% pour Fuso grâce au Canther EcoHybrid (un 7,5 tonnes), le seul camion hybride du marché de Fuso. Ce camion hybride séduit de plus en plus de clients.

En tout pour les 4 254 immatriculations, les tracteurs étoilés ont augmenté de 11,4% dont 9% du marché avec 2 385 immatriculations. Depuis le 5 Juillet, Mercedes-Benz est sur la dernière marche du podium pour cette catégorie. La catégorie des porteurs est portée grâce à la reprise du BTP et la perspective du Grand Paris ainsi que des JO 2024. Effectivement les plus de 16 tonnes ont enregistré une hausse de 21,9% avec 1 551 immatriculation contre 1 272 à la même période l’an dernier. A l’inverse, les moins de 16 tonnes connaissent une baisse de 14,8% avec ce semestre. Mercedes-Benz perd 18,8% avec 318 immatriculation à l’instar de 389 en 2017.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.