Actu

Michelin : le marché de la première monte poursuit sa croissance

Michelin confirme ses objectifs annuels et publie un chiffre d’affaires en hausse de 11,3 % à 5,809 milliards d’euros au premier trimestre malgré un marché défavorable. Le fabricant de pneumatiques a enregistré sur les trois premiers mois de l’année des ventes nettes de 5,809 milliards d’euros. Le marché Poids lourd, en nombre de pneus neufs, est stable au premier trimestre. La poursuite de la croissance de la demande Première monte (+4%) compense le recul du marché Remplacement (-2%).

« Dans des marchés difficiles, l’exposition du groupe à différents secteurs de l’économie permet une fois encore de démontrer sa résilience et de confirmer sa guidance 2019″, a souligné le président de Michelin, Jean-Dominique Senard, cité dans un communiqué.

Le groupe, confronté comme l’ensemble des constructeurs automobiles à un ralentissement des ventes de voitures en Europe et une chute du marché en Chine, compte bénéficier de la demande plus soutenue pour les pneus de spécialités (mines, agriculture, deux roues et avions) et anticipe toujours un résultat opérationnel en hausse, hors effets de changes, cette année.

Première monte Poids Lourd. En Europe, la demande est en retrait de 1% affectée par la crise turque (-11%) et la chute des marchés espagnol (-22%) et du Royaume Uni (-29%). Cette tendance est partiellement compensée par la croissance des marchés français (+4%) et italien (+7%) ainsi que par la forte demande en Pologne (+22%).

En Amérique du Nord, dans la continuité de l’année 2018 (+19%), la demande reste très soutenue à +12%. En Asie (hors Inde), le marché est stable au premier trimestre. Après un deuxième semestre 2018 en fort dévers (-18%) suite au contexte de guerre économique avec les Etats Unis, la demande Première monte en Chine se stabilise (-1% à fin mars). En Afrique Inde Moyen-Orient, le marché s’établit en hausse de 9%, reflétant une progression de la demande en Inde (12%) dans un environnement économique porteur.

Remplacement Poids lourd. En Europe, le marché est en retrait de 5%, affecté par le recul de la demande en Pologne (-10%) et en Europe orientale(-10%) ainsi que par la crise turque (-23%). Le reste de la zone affiche une croissance légèrement positive (+1%). En Amérique du Nord, la demande recule de 7% s’expliquant principalement par une chute du marché hors pool. Suite aux achats massifs de pneus chinois fin 2018, en anticipation de mise en place de droits de douane additionnels, le premier trimestre a été marqué par un fort déstockage de la distribution.

Les marchés d’Asie (hors Inde) sont stables au premier trimestre. Après un deuxième semestre 2018 en fort recul (-10%), le marché chinois est stable à fin mars. Le reste de la zone est en légère croissance (+1%).

A lire aussi :

Michelin et Faurecia s’allient pour la mobilité hydrogène

Hervé Rébillon
Les derniers articles par Hervé Rébillon (tout voir)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *