Actu

Moscou interdit les camions européens sur le territoire russe

Les camions immatriculés en Europe ne pourront plus entrer en Russie à partir du 10 octobre. C’est la réponse du Kremlin à la fermeture des frontières européennes aux poids lourds russes.

L’Union Européenne avait interdit en avril dernier les camions russes sur son territoire suite à l’invasion de l’Ukraine par Moscou. La Russie s’était plainte aussitôt que Bruxelles ferme ses frontières à certains véhicules de fret immatriculés en Russie et en Biélorussie.

La réponse du Kremlin a un peu tardé. Vladimir Poutine a signé jeudi un décret autorisant le gouvernement russe à interdire à certains camions occidentaux de transiter sur le territoire russe. Il interdit les camions transportant des marchandises immatriculés dans des pays qui ont appliqué des restrictions similaires contre la Russie.

Le décret indique que les mesures ont été introduites en réponse à des restrictions “inamicales” imposées par des États étrangers à des citoyens et entités russes.

L’interdiction vise à la fois les camions assurant le transport commercial entre les pays de l’UE et la Russie, ainsi que ceux en transit ou l’entrée de camions européens venant de pays tiers.

L’exclusion s’applique également aux camions britanniques, norvégiens et ukrainiens. Selon le document publié samedi, l’interdiction sera applicable jusqu’au 31 décembre 2022.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.