Articles 18H

NAO 2022 : les syndicats obtiennent une augmentation de 5%

La dernière réunion de Négociations Annuelles Obligatoires (NAO) sur les rémunérations TRM se tenait ce matin. Les organisations patronales se sont mis d’accord sur la dernière proposition de l’OTRE soit + 5% en linéaire sur les taux conventionnels 2020 à l’embauche. Les syndicats se disent toutefois déçus et parlent “d’un échec dans les négociations”. FO annonce d’ores et déjà qu’il ne signera pas l’accord.

Voici dans le détail :

Coef 120 : 10,20€ + 5 % = 10,71€

Coef 128 : 10,23€ + 5 % = 10,74€

Coef 138 : 10,25€ + 5 % = 10,76€

Coef 150 : 10,49€ + 5 % = 11,01€

« En matière de taux conventionnel, les OP nous ont fait savoir qu’elles n’iraient pas au-delà. Pourtant la FNTL FO-UNCP avait fait une contre-proposition en tenant compte de l’inflation et du prévisionnel 2022 à : coef. 120 : 11€71 / coef. 128 : 11€74 / coef. 138 : 11€76 / coef. 150 : 12€ » nous fait savoir le syndicat, ajoutant : « les salariés des transports perdent 1/12ème de mois sur l’augmentation du SMIC du 1er octobre 2021. »

Les organisations patronales se seraient mises aussi d’accord pour « revoir la protection sociale du secteur, la santé au travail, avoir un accord sur l’intéressement et la participation, voir aussi l’accueil des conducteurs dans les autres entreprises ». Enfin, cerise sur le gâteau pour les syndicats, toutes les organisations patronales seraient d’accord pour défendre un vrai permis professionnel, selon les syndicats.

Selon l’OTRE que nous avons contactée, les OP se sont par ailleurs « engagées à ouvrir des travaux » sur :

  • L’amélioration de la mutuelle pour aboutir à une amélioration du panier de soin socle,
  • L’amélioration de la prévoyance pour longue maladie
  • La mise en œuvre d’un de branche sur l’épargne salarial visant à négocier un accord d’intéressement, non contraignant, permettrait d’associer les salariés aux résultats dans le cadre d’un mécanisme souple et simple pour les entreprises < 50 salariés.
  • Un travail auprès des chargeurs pour l’amélioration des conditions d’accueil

L’OTRE nous a confirmé qu’elle s’est engagée aussi à lancer « un travail auprès des autorités sur la question du permis professionnel ».

Les syndicats estiment que « les allègements de cotisations patronales ne vont que jusqu’à un certain pourcentage du SMIC, la partie patronale ne veut absolument pas perdre les allègements. Donc, un système qui était soi-disant fait pour aider les entreprises face à la concurrence, devient de fait « une trappe à bas salaire permanent ».

10 Responses

  1. Comme toujours ont ce fait avoir alors que nos pays voisins ont eu une fortes augmentation du prix horaires
    Et nos frais de route restent inchangés alors que la vie augmente pifff
    Gerard un routier mécontent

  2. Une avancée c’est mieux que rien
    Puisque que le taux horaire ne peut être augmenté à sa juste valeur
    Il faut amélioré ce métier
    Mutuelle
    Jours de carence
    Permis professionnel
    Le cfa
    La participation qui est Dans tous les programmes des candidats Puis-je que le 13 mois ne peut être installé.
    Il faut reversé le fruit de notre travail difficile
    Le transport routier est la colonne vertébrale de l’économie ne l’oublions pas

  3. C’est bien beau mais chez nous on applique encore le 83 40, même abrogé.
    Alors, que faire
    La participation aux bénéfices, elle part sur des prestations d’une société de location véhicules, une boîte aux lettres.
    Et
    On est des riens du tout, un numéro au volant

  4. Quel mépris des patrons ! Ça fait plusieurs années qu’il n’y a pas eu de véritable augmentation des salaires ds le transport ! Ils veulent nous pousser à bout ! J’appelle tous les chauffeurs routiers à défendre nos intérêts ! Ils faut nous battre pour obtenir une justice reconnaissance de Notre métier ! Agissons tous ensemble et nous les ferons pliés! Soyons solidaire camarades ! Les patrons eux sont solidaire pour nous la mettre ! On dit stop et on réplique par l’action ! Tous Unis nous serons plus fort ! C’est le moment, c’est notre combat et il est juste ! Battons nous !

  5. Comme d’habitude rien de nouveau laissons les camions au parking pendant 3 jours je pense que ça bougerai.

    1. LAISSONS TOUS LES CAMIONS AU DEPOT….La France sera à genoux au bout de 4 jours et nous aurons ENFIN gain de cause.L éternelle réponse des patrons,nous n avons pas les marges pour répondre à vos attentes..ce qui est vrai…alors battez vous..les patrons et allez chercher les marges ou elle sont. Chez les logisticiens et surtout la grande distribution qui selon leurs dires se sont gavees en ces temps de pandémie.Ils distribuent pour certains jusqu a presque 20 mois de salaire et nous on creve a ptit feu avec des salaires de miseres aux vues des heures effectués et des responsabilite.pourquoi tant de mépris à notre égard…nous sommes pourtant essentiel dans le fonctionnement de l économie. ..alors les gars…et les quelques filles…ayons des c…….!

  6. Pour que les conditions de travail et les salaires changent, il suffirai que les médias s’interessent un peu a nous, a nos conditions de travail, nos formations obligatoires, les risques quotidien que nous prenons afin de respecter nos contrats nos engagements etc etc. Personnellement je me rend compte, que l’opinion publique ne nous voit que comme des pollueurs, et comme des vehicules qui dérangent, on est pas considéré comme des etres humain mais comme les outils qui ennuient tout le monde. Alors oui un mouvement intelligent pourrait faire avancer les choses, ne pas prendre le volant pendant une semaine, mais tous ensembles. Sans embeter sans bloquer les routes tout le monde se rendrait compte que les magasins se vident vite, que les colis (amazon ou autres) ne sont plus livrés, que l’industrie ne serai plus livrée, que les stations services serai vident etc etc. Mais pour que cela marche il faudrait que l’on soit tous solidaires, et en 2022 je me rend compte qu’il y a encore plus d’égoistes qu’en 2021, par professionnalisme nous avont fait notre travail pendant tous les différents confinements, on aurai peut etre du rester chez nous, en France s’il n’y a aucune pressions les negociations sont toujours perdue d’avances. Et ne parlons pas des syndicats qui n’ont aucun poids dans cette belle profession mais d’apres ce que je comprend c’est cette minorité qui va négocier avec les patrons, on a encore tout compris…

  7. Bonjour à tous ,je crois que le problème n’est pas poser correctement il ne s’agit pas d’une augmentation de salaire mais plutôt d’ une rétribution à la hauteur du travail d’un conducteur poids lourd et super lourd .
    En effet le travail d’un conducteur n’est pas uniquement la conduite , mais il à la responsabilité de son ensemble de la marchandise qu’il transporte
    de l’arrimage des documents de transport des documents douaniers des documents de matières dangereuses etc… même si l’employeur paye la formation il reste néanmoins que le conducteur reste le responsable devant le droit .
    le travail d’un chauffeur est une succession de responsabilité successives et accumulé qui ne sont pas pris en compte dans le calcul de son salaire .
    certaine entreprise reverse une prime de chiffre alors que les chauffeurs en sont exclus , les taux horaires des personnes des bureaux est plus valorisant que celui des conducteurs . Les qualifications des chauffeurs ne sont pas pris en compte et ne sont pas rénumérer .
    En fait le chauffeur est pour beaucoup d’employeurs quelqu’un qui coute plutôt qu’un partenaire de l’entreprise alors que la clientèle le commerciale la gestion des problèmes de transport à l’instant T la bonne réception des produits le contact client est à la charge du conducteur alors on va ou et on fait quoi si les chauffeurs ont si peut de valeurs à vos yeux on aussi reste sur les parcs à côté de vos camions pendant seulement quarante huit heures et ensuite on discute ….

  8. Bonjour , a tous , le SMIC est passé au 1 janvier 2022 a 10,57€ brut de l’heure ,alors pourquoi les calculs sont basés sur 10,49€ pour les coefficients 150M ???????
    Le SMIC est passé au 1 octobre 2021 a 10,48€ ???????????? Comment le calcul du coefficient 120 peut être 10,20€ +5% et non de 10,48€ +5%
    Je ne parle pas non plus de tous les autres coefficients .
    COMME D’HABITUDE

  9. salaire pour un contrat de 186 heures 1670 euros net presque 14 ans de boite, taux horaire 11,43 brut

    nous avons une tablette dans le camion qui inscrit tout temps de travail de conduite et repos (calcul journalier, semaine et mensuel) dans le mois nous devons faire maxi 200 heures.

    C’est la politique de la boite, comme beaucoup de transporteurs

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.