Actu

NAO 2023 : les OP proposent des hausses comprises entre 5,7 et 6%

Lors du seconde réunion des négociations annuelles obligatoires dans le transport routier hier, les organisations professionnelles ont proposé des hausses allant jusqu’à 6%. FO et la CGT refusent la nouvelle proposition, la CFDT, CFTC, et la CFE-CGC consultent leurs syndicats.

La FNTR et OTRE ont fait une proposition commune de +6% en linéaire au 1er janvier prochain en prenant en considération la future augmentation de Smic, qu’ils estiment à +1,7%. TLF a proposé une hausse de +5,7%. “Nous avons proposé +5.7% au 1er janvier 2023 pour maintenir les écarts de février 2022 et anticiper une hausse du SMIC de 2% au 1er janvier 2023″ nous a précisé TLF.

« Bien que le Smic ait augmenté de +8% depuis octobre 2021, bien que le panier de la ménagère ait augmenté de +12% en 1 an, bien que le prix des énergies explose malgré le bouclier énergétique, et malgré la pénurie de recrutement dans le secteur du TRM (routier, exploitant, quai…). Rien ne change ! » estime FO Transport dans un communiqué qui indique « ne pas être entendu par la partie patronale ».

« Cette proposition, qui peut faire croire qu’elle va dans le bon sens, continuera à maintenir les salariés des transports au Smic ou autour du Smic. La cause, tout le monde la connait, « les allègements Fillon » pour les entreprises » ajoute le syndicat.

Pour FO, « la proposition des +6% peut faire l’objet d’une consultation auprès de nos syndicats si, et seulement si, une réunion de NAO est prévue en janvier 2023 pour maintenir l’écart avec le Smic à la date de signature de l’accord. »

2 Responses

  1. Pas tres bien considerer pour le temps l’energie que nécessite ce travail

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.