Actu

NAO TRM 2022 : aucun syndicat ne signe

Les négociations sur les revalorisations salariales dans le transport routier n’ont rien donné. Les syndicats ont décidé de ne pas valider la proposition patronale d’une augmentation de salaire de l’ordre de 5%. FO Transport, la CGT et la CFE-CGC ne signeront pas. La CFDT et la CFTC espèrent une reprise des négociations et laissent la porte ouverte à un accord possible.

Les syndicats demandaient une augmentation a minima de 10%, voire un treizième mois pour certains. Avec l’augmentation du Smic au 1er janvier (+0,9%), « le seul coefficient qui était encore au-dessus du Smic est passé en dessous », s’indignent la CGT, FO et la CFE-CGC dans un communiqué commun.

« Depuis la dernière négociation, en date du 6 décembre 2021, le seul coefficient qui était encore au-dessus du Smic est passé en dessous, avec l’augmentation de celui-ci au 1er janvier 2022 (+ 0,9 %) » précisent les organisations syndicales. Elles estiment que, comme la proposition de revalorisation des grilles conventionnelles à hauteur de 5 % est unanime et linéaire, la réelle augmentation est de 2,25 % en moyenne, soit entre 14 et 44 cts d’augmentation.

Si l’inflation se poursuit, « nous ne sommes pas à l’abri d’une nouvelle augmentation automatique du Smic qui placerait, une nouvelle fois, l’ensemble de nos grilles en deçà de celui-ci », y compris avec la proposition patronale d’une hausse de salaire de 5%. « Comment peut-on encore en être là avec les deux années que nous venons de traverser?», dénoncent les trois organisations.

Hervé Rébillon
Les derniers articles par Hervé Rébillon (tout voir)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *