Monde

Navistar rappelle 8 000 bus scolaires pour défaut de freins

La nouvelle n’est pas passée inaperçue outre-Atlantique. Navistar a du rappeler 8 000 de ses bus scolaires, les célèbres IC Bus CE et IC Bus RE jaunes. Des défauts de freins et de vitres seraient à l’origine du rappel du constructeur américain.

La National Highway Traffic Safety Administration a indiqué à Navistar ces défauts constatés par plusieurs acheteurs. Les bus concernés ont été produits entre 2017 et janvier 2018, donc des véhicules récents.

Navistar a du rappeler aussi 150 poids lourds LT tous sortis d’usine cette année. Le tambour de frein avec les régleurs de jeu, qui régulent la distance que le frein à air doit parcourir pour appliquer un frottement à la roue, pourrait glisser contre les freins, provoquant la surchauffe des tambours. Cela peut provoquer une fissure du tambour de frein.

Daniel Lacroix (Montréal)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.