Monde

Navistar rappelle 8 000 bus scolaires pour défaut de freins

La nouvelle n’est pas passée inaperçue outre-Atlantique. Navistar a du rappeler 8 000 de ses bus scolaires, les célèbres IC Bus CE et IC Bus RE jaunes. Des défauts de freins et de vitres seraient à l’origine du rappel du constructeur américain.

La National Highway Traffic Safety Administration a indiqué à Navistar ces défauts constatés par plusieurs acheteurs. Les bus concernés ont été produits entre 2017 et janvier 2018, donc des véhicules récents.

Navistar a du rappeler aussi 150 poids lourds LT tous sortis d’usine cette année. Le tambour de frein avec les régleurs de jeu, qui régulent la distance que le frein à air doit parcourir pour appliquer un frottement à la roue, pourrait glisser contre les freins, provoquant la surchauffe des tambours. Cela peut provoquer une fissure du tambour de frein.

Daniel Lacroix (Montréal)

Hervé Rébillon
Les derniers articles par Hervé Rébillon (tout voir)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.