Économie

Navistar revoit à la baisse ses prévisions pour 2020

Compte tenu de la baisse de la demande, l’américain Navistar dont l’allemand Volkswagen détient des parts, annonce vouloir réduire ses objectifs de ventes et de bénéfices pour 2020. Le constructeur prévoit une réduction de la production.

Navistar prévoit toujours des ventes de 335 000 à 365 000 camions et bus dans les classes américaines 6 à 8 aux États-Unis et au Canada pour l’exercice en cours jusqu’à fin octobre 2020, comme il l’a annoncé. « Cependant, Navistar va réduire sa production, réduire ses coûts centraux et restructurer ses activités internationales », a expliqué le PDG Troy Clarke.

Pour le nouvel exercice, le constructeur américain envisage des ventes de 9,25 à 9,75 milliards de dollars, soit 750 millions de moins que prévu. Il abaisse ses prévisions de bénéfice d’exploitation de 75 millions de dollars pour passer de 700 à 750 millions de dollars.

Au quatrième trimestre, les revenus se sont effondrés de 16%, tandis que le bénéfice d’exploitation a diminué de près d’un tiers. Les ventes ont augmenté de dix pour cent pour l’année entière, mais l’excédent a diminué de plus d’un tiers.

L’objectif de baisse des ventes pour 2020 est inférieur aux prévisions des experts pessimistes.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *