Actu

Ne m’appelez plus Mercedes-Benz Trucks France !

L’éclatement de feu l’empire Daimler en deux entités fin 2021 (avec d’une part les automobiles et utilitaires et d’autre part les véhicules industriels) n’en finit pas de provoquer des réorganisations. Mais le changement, le plus spectaculaire, est d’ordre symbolique : Mercedes-Benz Trucks France s’appelle désormais Daimler Truck France. Cela fait beaucoup de changements en seulement 3 ans puisque l’entité Mercedes-Benz Trucks France avait été créée le 1er avril 2019 et se trouve remplacée depuis le jeudi 1er décembre 2022 par Daimler Truck France.

Cela prend parfois des allures de « casse-tête » : par exemple pour les utilitaires Mercedes-Benz Sprinter vendus… dans le réseau des véhicules industriels Mercedes-Benz. Autre nouveauté : la création d’une filiale Daimler Truck Services, dirigée par Philippe Quillet. L’entité aura la mission de commercialiser tous les produits de financement de Daimler Trucks et Evobus France début 2023. Tous les contrats de financement en cours iront à leur terme, il n’y aura pas de reprise du portefeuille. Cette nouvelle captive financière aura aussi pour vocation de proposer les financements pour l’infrastructure de recharge en plus des véhicules.

Mercedes-Benz Trucks France s’appelle désormais Daimler Truck France. Notez le passage au singulier ! Cela fait beaucoup de changements en seulement 3 ans puisque l’entité Mercedes-Benz Trucks France avait été créée le 1er avril 2019 et se trouve remplacée depuis le jeudi 1er décembre 2022 par Daimler Truck France. Elle conserve la distribution et l’après-vente des marques Mercedes-Benz, Unimog et Fuso pour la France métropolitaine et les départements d’outre-mer.

A lire aussi : Les ventes de Daimler Truck bondissent

En ce qui concerne Montigny-le-Betonneux, rien ne change dans l’organigramme : Henri Paccalin reste le Président Directeur Général de Daimler Trucks France SASU. Aucune modification à signaler dans le Conseil d’administration. Quant au site de Molsheim (Bas-Rhin) dédié aux travaux « hors-ligne » sur les camions de la marque (le fameux CCT ou Custom Tailored Trucks), il est désormais sous la responsabilité de Franziska Cusumano, nouvelle (et jeune) directrice de Mercedes-Benz Special Trucks. Elle succède à ce poste à Ralf Forcher qui prendra sa retraite à la fin de l’année.

Avec tous ces changements, on se retrouverait presqu’à une époque antérieure à 1926, date de la fusion originelle entre Daimler-Motoren Gesellschaft et Benz & Co. Les deux entités nées de l’éclatement du groupe fin 2021 pour motifs boursiers, ont toutefois la présence d’un actionnaire commun : le Chinois Geely, qui n’en finit pas d’aiguiser en Europe ses appétits.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.