Actu Coronavirus

« Nous sommes une entreprise de service stratégique qui doit faire rouler les camions » Philippe Mellier, pdt FRAIKIN

Malgré la crise sanitaire et économique qui touche de plein fouet tous les pays européens, Fraikin, acteur majeur de la location de véhicules industriels, n’est peu impacté. Le loueur a même laissé ses agences ouvertes. Philippe Mellier, président de Fraikin, a accordé une interview à TRM24 dans laquelle il fait un point des activités du groupe et d’un scénario de sortie de confinement.

 

TRM24 : Vous avez pris rapidement la décision de laisser vos agences et ateliers ouverts, tous vos services sont proposés ?

Philippe Mellier :

« Nous avons pris au sérieux très vite l’épidémie du coronavirus. Dès le 16 mars, nous avons constaté un énorme coup de frein. Certains clients ont poursuivi leurs activités, d’autres comme le déménagement ou l’événementiel ont fermé.Nous sommes une entreprise de service stratégique qui doit faire fonctionner impérativement les camions sur les routes. Même si nos effectifs ne sont pas tous au complet, la moitié environ, toutes nos agences sont ouvertes..Nous sommes là pour accompagner nos clients dans le maintien de leur activité. Nous assurons environ 50% de notre activité normale. On a dimensionné la capacité au besoin de nos clients et nous avons lancé un plan d’activité partielle. »

 

TRM24 : Vous avez dû vous adapter à la situation de chacun de vos clients ?

Philippe Mellier :

« C’est une gestion au jour le jour. Le suivi doit être plus précis, il faut être à l’écoute avec chacun de nos clients, notamment pour anticiper  la reprise.Nous avons 2 types de clients. Tout d’abord, les clients locaux même si la flotte est moins importante. Nous avons des contacts fréquents. Certains ont cessé toute activité en attendant que ça reprenne. Et nous avons les grands comptes comme la distribution alimentaire qui ont subi une surchauffe de l’activité. D’autres ont été plus impactés comme dans le secteur du bricolage. Nous avons été très sensibles aux messages de beaucoup de nos  clients qui nous ont félicité d’être resté ouvert. Nous avons même dépanné des flottes qui ne sont pas chez nous. Nous entretenons tout type de camions. »

 

TRM24 : comme tous les établissements ouverts aujourd’hui, vous avez mis en place un dispositif sanitaire pour vos salariés ?

Philippe Mellier :

« Dès que nous avons vu l’épidémie se rapprocher, nous avons aussitôt lancé des commandes de gel et de masques. Aux premiers jours du confinement, nous avons distribué des kits de désinfection à nos chauffeurs. Ils contiennent notamment des aérosols désinfectants. Ils peuvent aussi nettoyer le tableau de bord des véhicules. Nous attendons 25 000 masques de Chine que nous avonsnous-mêmes commandés. Une équipe au siège reçoit les palettes avant de les dispatcher sur nos sites. Et nous pouvons livrer les masques et kits avec nos propres véhicules.. On communique constamment auprès de nos salariés et on rassure beaucoup. Chez Fraikin, c’est un véritable élan de solidarité. Par exemple, certains sont allés jusqu’à offrir leurs congés payés pour des mécanos qui travaillent pendant le confinement. »

 

TRM24 : Le contexte économique actuel remet-il en cause le rachat de Via Location ?

Philippe Mellier :

« L’acquisition de Via location suit son cours. En automne dernier, nous avons signé pour le rachat de la partie location. Entre temps, un dossier a été déposé à l’Autorité de la Concurrence. Nous sommes motivés. L’opération se fera même s’il est certain que ce sera plus tard que prévu. »

 

TRM24 : Comment voyez-vous la reprise notamment dans votre secteur d’activité ?

Philippe Mellier :

« Comme nous sommes restés ouverts avec une partie de la flotte mobilisée, nous n’avons pas à repartir de zéro. Ce sera un départ lancé. Nous allons avant tout regarder ce qu’il se passe en Allemagne et en Italie où nous avons deux filiales afin d’observer les secteurs qui repartent plus rapidement. Nous allons ensuite pré-positionner les flottes. Je ne suis pas inquiet pour la location longue durée où nous disposons de 22 000 véhicules, et nous disposons aussi de 11.000 véhicules à la location en courte et moyenne durées»

Propos recueillis par Hervé Rébillon

One Response

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.