Actu

Nouveaux tests de charge pour le camion hydrogène Cathyopé

Le camion hydrogène du projet Cathyopé entame une nouvelle étape de tests, cette fois sur les charges. Le véhicule à propulsion électrique-hydrogène, un porteur de 26 tonnes doté d’une remorque de 18 tonnes, a été conçu et développé par GreenGT au sein du consortium réunissant les Transports Chabas et Carrefour. Le projet est financé par le gouvernement dans le cadre du Programme d’investissements d’avenir, désormais intégré à France 2030, et opéré par l’ADEME.

Le camion alterne des séries de roulages en enceintes privées, chargé par paliers jusqu’aux limites prévues par son Poids Total Autorisé en Charge (PTAC) de 44 tonnes, et des passages à l’atelier pour parfaire la mise au point des organes et systèmes de la chaîne de traction soumis à ces contraintes progressives.

« Cette phase du développement est essentielle pour la mise au point finale afin d’assurer son efficacité et sa sécurité en usage routier. Elle est l’une des plus éprouvantes pour le véhicule, dont l’autonomie, les performances et la fiabilité doivent être optimales quelles que soient les charges transportées » précise un communiqué.

Ces tests vont s’échelonner jusqu’à validation complète du fonctionnement du véhicule. Les ultimes essais le conduiront à d’affronter à pleine charge, jusqu’aux limites de son autonomie (450 km environ) des configurations de parcours variées, parcourus en conditions météo changeantes.

Reste une question, de taille : le camion utilisé est un véhicule de la marque russe Kamaz et ne sera probablement jamais homologué en France. Pourtant, le communiqué parle d’une entrée en service du véhicule prochainement en France.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.