Actu

Pandémie-TRM : l’appel urgent lancé par l’Organisation Internationale du Travail (OIT)

« Les camionneurs qui livrent du matériel médical et d’autres produits de première nécessité doivent être protégés de manière adéquate », a lancé l’Organisation Internationale du Travail (OIT). « Dans certains pays, les gouvernements ont classé les chauffeurs de camion comme des travailleurs essentiels et les ont exclus, ainsi que d’autres travailleurs de la logistique, des restrictions liées à la pandémie. »

Guy Ryder, directeur général de l’OIT, a déclaré : « des mesures urgentes sont indispensables si l’on veut résoudre les problèmes de travail décent et les problèmes financiers de l’industrie du Transport routier. »

L’Union internationale des transports routiers (IRU), avait déjà averti que la structure du secteur le rend particulièrement vulnérable aux difficultés financières, car il est largement composé de propriétaires-exploitants, d’entrepreneurs indépendants et de micro et petites entreprises. Les plans de sauvetage et les mesures de soutien devraient être adaptés à ces réalités, si l’on veut éviter une vague de faillites. »

La Fédération internationale des ouvriers du transport (ITF), qui représente 19 millions de travailleurs du transport, cite une série de défis en matière de travail décent auxquels sont confrontés les conducteurs de camion, « créés ou exacerbés par les restrictions imposées par le COVID-19 ». « Les camionneurs ont connu de longues périodes de travail, car certains gouvernements assouplissent les règles relatives au temps de travail et/ou de conduite. Les temps d’attente ont été rallongés et les discriminations liées à la quarantaine obligatoire ou à la fermeture des ports d’entrée terrestres ont été nombreuses. Certains expéditeurs et destinataires disposent d’installations inadéquates, notamment d’un manque d’accès à l’eau douce et aux toilettes. »

James P. Hoffa, président de la section du transport routier de la ITF et fils du célèbre Jimmy Hoffa, s’est exprimé : « les chauffeurs de camion ont joué un rôle crucial dans le maintien de la circulation des chaînes de fret mondiales pendant la pandémie. Les chauffeurs de camions sont reconnus comme des héros pour avoir gardé les étagères bien garnies et approvisionné les hôpitaux. »

Les risques professionnels ont également augmenté, notamment la violence liée au vol de cargaisons de produits essentiels et de produits pharmaceutiques, et la pénurie d’équipements de protection individuelle.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *