Social

Pays-Bas : Geodis et GCA vont devoir payer les congés de leurs 100 000 salariés

Un sans précédent dans le transport. Aux Pays-Bas, Geodis et GCA via leur filiale sont poursuivis en justice par le syndicat CNV pour non-paiement des congés. Près de 100 000 salariés dont la plupart des conducteurs pourraient se voir régler leurs vacances non payées sur les cinq dernières années. L’addition risque d’être salée pour les deux transporteurs.

Le syndicat parle de « milliers d’euros pour les quelque 100 000 employés concernés ». Il se base sur un arrêt de la Cour européenne de justice de 2011 qui stipule que « la rémunération pour un jour férié doit être égale à la rémunération pour un jour ouvrable ». « Ce qui n’est jamais appliqué » précise le même syndicat ajoutant : « le paiement d’un jour férié est uniquement basé sur le salaire de bas relativement bas. Or, les heures supplémentaires font partie du salaire et doivent donc également être prises en compte lors du paiement des congés.»

Ce non-paiement des congés concernerait non seulement des conducteurs routiers mais aussi des employés de bureau et l’exploitation. CNV Vakmensen qui a déjà reçu 750 réclamations contre plus de 200 entreprises de transport promet d’aider chaque salarié qui doit déposer individuellement une réclamation auprès de leur employeur. Une lettre modèle est proposée par le syndicat.

Seuls, Geodis BM de Lekkerkerk et GCA Transport basé à Moerdijk sont pour l’instant poursuivis en justice par trois salariés. Leur demande de retard de paiement de congés est en moyenne de 1 000 à 1 250 euros par an sur cinq ans. Le syndicat qui avait amorcé des négociations avec les transporteurs l’an dernier promet d’autres assignations dans les prochaines semaines.

Hervé Rébillon

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.