Actu

Pénurie de conducteurs : l’Unostra tire la sonnette d’alarme

« Sauvons la rentrée scolaire de nos enfants » lance l’Unostra, faute d’absence de car. Comme le transport routier de marchandises, le secteur du transport scolaire souffre de manque de conducteurs. Entre 12 000 et 15 000, selon l’organisation.

« Dans bientôt 3 mois sonnera la prochaine rentrée scolaire. Dans bientôt 3 mois, ce sont de nombreux enfants qui ne pourront pas se rendre à l’école faute d’absence de car scolaire. La raison ? Une pénurie de conducteurs qui touche le secteur du transport scolaire depuis plusieurs mois » écrit l’organisation dans un communiqué.

L’Unostra alerte sur « la catastrophe qui s’annonce », selon elle. Entre 12 000 et 15 000 conducteurs manqueront à l’appel en septembre prochain. Les TPE-PME ont toujours tenu leurs engagements pour conduire les enfants sur leur lieu d’étude, mais aujourd’hui, les entreprises ne savent plus quoi faire.

« Cette pénurie s’explique par un manque d’attractivité de la profession. Les conducteurs occupent un poste à temps partiel avec des horaires qui ne leur permettent pas de cumuler avec un autre poste » précise l’Unostra. « Cette pénurie a des conséquences graves sur les entreprises qui doivent par tous les moyens assurer leurs lignes de ramassage scolaire, sinon elles encourent de grosses pénalités qui peuvent aller jusqu’à 1000€ par jour. Des TPE-PME ne prennent d’ailleurs pas le risque de s’engager sur certains appels d’offres à cause de cette pénurie. »

Hervé Rébillon
Les derniers articles par Hervé Rébillon (tout voir)

One Response

  1. Bonjour
    Moi je suis en congé de fin d activité,je pourrais effectuer des remplacements mais on me l interdit idem pour le transport routier.
    Votre rôle est de faire pression pour que l on puisse soulager les transporteurs
    Cordialement

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.