A (RE)VOIR Actu

Pénurie : la Grande-Bretagne accorde des milliers de visas à des routiers étrangers

interconnexion Europe

Une première. Afin de résoudre la pénurie de routiers, la Grande-Bretagne a décidé d’accorder 5 000 visas de trois mois à des conducteurs étrangers. Au total, 10 500 visas de travail provisoire devraient permettre de pallier le manque non seulement de routiers mais aussi de personnel dans des secteurs clés de l’économie britannique, comme les élevages de volailles.

Les ruptures de stocks se multiplient depuis plusieurs jours tant dans les magasins que dans les stations-service. Faute de conducteurs et conséquences du Brexit cumulées, les camions restent le plus souvent au parking des entreprises de transport.

D’autres mesures exceptionnelles doivent être annoncées comme l’accélération des obtentions de permis poids lourd. « Les examinateurs du ministère de la Défense seront mobilisés pour faire passer des milliers de permis poids lourds dans les semaines qui viennent » a précisé le secrétaire aux Transports, Grant Shapps. Un million de lettres devrait partir demain pour relancer les détenteurs de permis PL qui ne conduisent pas et les inviter à revenir rouler.

Par ailleurs, le ministère de l’Education et ses agences partenaires vont débloquer des millions de livres sterling pour former 4 000 camionneurs en mettant sur pied des camps de formation afin d’accélérer le rythme. M. Shapps a aussi appelé les employeurs à jouer le jeu «en continuant d’améliorer les conditions de travail et les salaires pour retenir de nouveaux chauffeurs».

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.