Non classé

Perpignan-Rungis : le dernier train régulier des primeurs a circulé vendredi dernier

Le dernier convoi du train de fret transportant des primeurs entre Perpignan et le marché de Rungis a eu lieu vendredi dernier. De régulière, la ligne devient occasionnelle, « en fonction des commandes ponctuelles des clients » fait savoir l’activité fret de la SNCF. Des centaines de manifestants ont exprimé leur colère au départ de Perpignan.

Les volumes transportés avaient déjà chuté ces dernières semaines, certains jours les wagons sont passés de 20 à 4. Les clients n’ayant pas renouvelé leur contrat ont transporté leurs marchandises sur des camions. »Les clients ont fait d’autres choix, séduits sans doute par la plus grande souplesse du transport routier”, a même déclaré un représentant de l’activité fret de la SNCF.

A l’origine de cet arrêt brutal de la ligne : « la vétusté et le coût du remplacement des wagons . Après deux réunions qui ont échoué les deux derniers mois, le ministère des transports a constitué un groupe de travail sur le sujet qui doit se réunir ce mercredi. A la mi mai, le ministère avait dit rechercher “une solution ferroviaire pérenne d’ici la fin de l’année, permettant de poursuivre dans la durée le transport des fruits et légumes par le rail”.

“Il n’y a à ce jour aucune garantie sur la pérennité du train », a averti le syndicat CGT-Cheminots.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.