Actu

Plan de résilience : des mesures pour le transport routier

Jean Castex, le premier ministre, a présenté lors d’une conférence de presse le plan de résilience économique et sociale, « au sens de résistance et de protection ». « Le prix du pétrole a explosé. L’électricité et le gaz ont atteint des prix dix fois supérieurs à ceux enregistrés ces dernières années. Ce choc vient frapper des filières comme l’industrie, la pêche ou les transports » a déclaré Jean Castex. Des mesures en faveur du transport routier ont été annoncées mais sont jugées “insuffisantes” par les organisations professionnelles. L’OTRE appelle à une mobilisation le 21 mars prochain.

Outre des aides aux pêcheurs et aux agriculteurs, le premier ministre a annoncé une aide spécifique au transport routier. Le gouvernement s’engage à ce que l’effort de 15 centimes n’affecte pas le niveau des indexations gasoil pendant 4 mois. « Cela représente 1 500 euros sur le plein d’un camion sur cette période à partir du premier avril » a indiqué Jean Castex. « Pour ce secteur du transport routier qui dépend de la hausse importante du carburant, j’ai demandé au ministre des transports de réunir les acteurs du transport routier pour un complément d’aide sur les manques à gagner de ces dernières semaines. »

Autre mesure annoncée et fortement demandée par la profession : la possibilité d’un remboursement mensuel de la TICPE pour les entreprises au lieu d’un paiement trimestriel.

Annoncée ce week-end par Jean Castex, la remise de 15 centimes par litre touchant les prix des carburants va être étendue «au gaz naturel véhicule (GNV) et au gaz de pétrole liquéfié (GPL)». L’exécutif attend aussi des distributeurs qu’ils «contribuent à ce dispositif, pour aller au-delà» des quinze centimes attendus jusqu’ici. Les premiers retours sont “positifs”, a salué le premier ministre : «le groupe Total a déjà donné son accord de principe pour aller au-delà».

Pour «préserver les secteurs exposés», Jean Castex annonce une aide spéciale pour les entreprises dont les dépenses en énergie (gaz, électricité) pèsent plus de 3% du chiffre d’affaires. L’État s’engage à prendre en charge la moitié du surcoût lié à la hausse des prix, et ce «quelle que soit la taille ou le secteur» de l’entreprise en question. Jean Castex invoque également une nouvelle fois les dispositifs déployés pendant la crise sanitaire : le plafond des prêts garantis par l’Etat est relevé à 35% du chiffre d’affaires. Par ailleurs, le gouvernement veut faciliter le report des charges pour les entreprises dont l’activité est affectée par la hausse des prix de l’énergie ou par des difficultés à l’export. Le gouvernement prolonge le dispositif d’activité partielle.

Des mesures insuffisantes pour le patronat

Pour l’OTRE : « le plan de résilience annoncé ne prend pas suffisamment en compte la gravité de la situation. Ceci n’est pas acceptable pour les entreprises alors même que le Gouvernement reconnaît leur rôle stratégique pour l’économie de notre pays. La précision apportée ce jour que la remise de 15 cts ht/l annoncée le 11 mars par le Premier ministre n’affectera pas le calcul de l’indexation gasoil, ainsi que la possibilité offerte aux entreprises d’obtenir le remboursement partiel de la TICPE mensuellement, constituent certes des avancées mais qui sont insuffisantes » a-t-elle précisé.

L’OTRE affirme que « seule une aide financière directe et complémentaire par véhicule (poids lourds, autocars, VUL), fixée dans des délais très courts, est en mesure de répondre aux attentes de ses entreprises adhérentes » et annonce une mobilisation à partir du 21 mars.

One Response

  1. Tout a fait d’accord avec les revendications du patronat ,mais au lieu de bloquer les routes et de se faire mal voir par les usagés, et de plus nous fait consommer du gasoil, il serait plus judicieux de laisser les camions dans la cour et faire des patrouilles en voitures pour bloquer les camions étrangers et les français qui ne joue pas le jeu !!!
    Dans 3 jours on vient nous chercher dans notre cour !!

    C’est mon avis !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.