Camion autonome

Platooning : Iveco finalise le projet européen Ensemble

Aux côtés d’autres constructeurs de poids lourds européens, Iveco a finalisé le projet Ensemble qui consistait à déployer en conditions de circulation réelles une technologie de platooning multimarque.

« Le projet de 46 mois, cofinancé par l’Union européenne, a démontré que le transport en platooning pourrait jouer un rôle clé dans la réalisation d’un transport durable et ouvrir la voie au transport en peloton multimarque et à la conduite autonome améliorant l’économie de carburant, les émissions de CO2, la sécurité routière et la fluidité du trafic » a indiqué Iveco dans un communiqué.

Le projet cofinancé par l’Union européenne et dirigé par l’organisme de recherche indépendant néerlandais TNO a été lancé en juin 2018. Le projet a également défini deux fonctions de platooning de camions : le platooning en tant que fonction support (PSF), basé sur une technologie éprouvée et capable de traiter tous les cas d’usage rencontrés dans le trafic actuel, et le platooning en tant que fonction autonome (PAF), étape intermédiaire vers un camion entièrement autonome, qui, à l’heure actuelle, n’a été défini qu’en termes théoriques.

A lire aussi : le Nikola Tre à pile à combustible sera testé à Fos-sur-Mer fin 2022

Cette technologie a été déployée avec succès dans des conditions de circulation réelles le 23 septembre 2021 en Espagne, dans la région de Barcelone, lorsque sept camions préparés par les constructeurs participants ont roulé ensemble dans un peloton entièrement coordonné.

Le projet est désormais terminé et les résultats ont été présentés par le consortium Ensemble lors de son dernier événement public, qui s’est tenu à Bruxelles le 17 mars. À l’occasion de l’événement, Valerio Liga, chef de projet Advanced Engineering CCAM chez Iveco, a déclaré : « Le projet Ensemble représente une étape importante sur notre chemin vers la conduite connectée et autonome [] Cependant, le plein potentiel du platooning ne peut être atteint que lorsque le conducteur humain dans les camions suiveurs n’est plus requis (ou lorsque leurs heures de service peuvent être prolongées) et que la technologie est développée davantage afin de permettre des distances plus courtes entre camions. Cela se traduira par une meilleure aérodynamique, une consommation de carburant réduite et une capacité de transport améliorée (densité de véhicules plus élevée sur la voie réservée aux camions). C’est ce que vise le platooning en tant que fonction autonome (PAF). Enfin, même si la fonctionnalité de platooning n’aura pas d’avenir en soi, les études qui ont été menées et les technologies développées au cours du projet seront utiles pour favoriser le développement de la conduite connectée et autonome en Europe dans les années à venir. »

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.