Monde

Pourquoi les trucks canadiens vont rouler moins vite sur les autoroutes

Qui n’a pas été surpris en roulant sur les autoroutes nord-américaines d’être doublé par un camion ? ça devrait changer, de plus en plus de provinces canadiennes imposent des limitations de vitesse pour les poids lourds. La généralisation du chronotachygraphe version nord-américaine (DCE) devrait aussi changer la donne.

L’Ontario rejoint six autres provinces canadiennes qui ont décidé de limiter la vitesse sur leurs autoroutes. En réalité, elles souhaitent avant tout réduire la vitesse de la noria de camions qui sillonnent sur leurs grands axes. L’Ontario a ainsi limité la vitesse à 110 km/h de la frontière du Québec jusqu’à Ottawa, soit sur 102 kilomètres. Un axe qu’empruntent de nombreux poids lourds canadiens et américains.

« Les camionneurs qui quittent le Québec pour se rendre en Ontario risquent de trouver que les voitures qui les entourent roulent encore plus vite qu’à l’habitude » titrait un média de la Belle Province.

L’Ontario ne s’oppose pas à ce que les transporteurs donnent leur avis. Un sondage a été mis en place sur le site du ministère des transports. Mais ces initiatives devraient avoir que très peu d’impact sur la circulation des camions qui sont, rappelons-le, limités à 105 kilomètres/heure.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *