Non classé

Première application réelle pour Vera, la solution autonome de Volvo Trucks

Nous vous présentions en marge de l’IAA 2018 la solution électrique et autonome Vera mis au point par Volvo Trucks. Jusqu’à présent prototype, il deviendra un véhicule à part entière prochainement pour le transport de marchandises d’un centre logistique à un terminal portuaire à Göteborg, en Suède. Volvo Trucks s’est associée à la société de transport maritime et de logistique DFDS (services de ferry et de transport en Europe et en Turquie).

Volvo Trucks souligne que « Vera convient aux missions de courtes distances et permet de transporter de grands volumes de marchandises avec un haut niveau de précision. » « Nous avons maintenant la possibilité de d’exploiter Vera dans un cadre idéal et d’optimiser encore son potentiel pour d’autres opérations similaires », a déclaré Mikael Karlsson, Vice President Autonomous Solutions chez Volvo Trucks.

Comment ça marche ? La mission de Vera consiste à déplacer des conteneurs du centre logistique DFDS de Göteborg vers un terminal portuaire en fonction de la capacité requise.
Le système autonome est surveillé par un opérateur dans une tour de contrôle qui est également responsable du transport. La solution est adaptée aux flux répétitifs avec une vitesse maximale de 40 km/h.
Le déploiement du système de transport intégré englobe l’adaptation des infrastructures, y compris les portes automatisées aux terminaux.

Mikael Karlsson, Vice President Autonomous Solutions Volvo Trucks

L’objectif est de mettre en place un système connecté composé de plusieurs véhicules Vera supervisés par une tour de contrôle. Le but est de permettre un flux continu et constant répondant aux exigences d’efficacité, de flexibilité et de durabilité accrues. La collaboration avec DFDS est un premier pas vers la mise en œuvre de Vera dans une véritable mission de transport sur des routes publiques prédéfinies dans une zone industrielle.

Avant de pouvoir être pleinement opérationnelle, la solution de transport autonome fera encore l’objet de perfectionnements en termes de technologie, de gestion des opérations et d’adaptations d’infrastructure. En outre, les précautions nécessaires seront prises pour répondre aux exigences de la société en matière de sécurité des transports autonomes.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *