Actu

Prime Covid : la CFDT et la CFTC demandent une crédit d’impôt spécifique

Le gouvernement a annoncé mi-mars une prime COVID pour les travailleurs de la « deuxième » ligne. Les entreprises qui le souhaitent pourront verser jusqu’à 1 000 euros de prime défiscalisées à leurs employés. L’UF Route CFDT et la FGT CFTC demandent la mise en place d’un crédit d’impôt spécifique. Explications.

Pour les syndicats, la prime Covid n’est pas suffisante : « alors que tous les secteurs des transports subissent de plein fouet les conséquences de la crise sanitaire, les salariés qui redoublent d’efforts ne seront pas récompensés à la hauteur de leurs engagements car la plupart des NAO d’Entreprises et de Branches, lorsqu’elles ne sont pas à O, ne couvriront pas la hausse de l’indice des prix à la consommation (+0,5% en 2020), entraînant une perte directe du pouvoir d’achat. »

Les deux organisations estiment par ailleurs « que très peu d’entreprises peuvent assumer la prime Covid et les effets d’annonce sont perçus comme un manque de réalisme et une forme de déconnection face à la situation des entreprises et de leurs salariés. »

L’UF Route CFDT et la FGT CFTC demandent donc que soit mis en place un crédit d’impôt spécifique Covid, qui permettra aux entreprises d’imputer sur les exercices futurs, les primes qu’elles verseraient cette année. « Il est grand temps que le gouvernement comprenne que les belles paroles ne suffisent plus et que la reconnaissance de celles et ceux qui œuvrent sans relâche au quotidien, doit passer par des actes concrets, à la hauteur de leurs engagements » concluent les organisations.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *