Actu

Réformes retraites : le CFA peut-il être encore sauvé ?

Jamais le Congé de Fin d’Activité dont bénéficie le transport routier n’a été aussi en danger. En effet, les préconisations du rapport présenté hier par Jean-Paul Delevoye, haut-commissaire à la réforme des retraites portent en autres sur la fin des 42 régimes spéciaux, parmi lesquels le CFA. Mais les syndicats n’ont pas dit leur dernier mot.

Le rapport propose que les départs anticipés des régimes spéciaux seront progressivement fermés. Il précise que certains départs anticipés à 60 ans seront garantis pour les assurés ayant effectué une carrière longue. La pénibilité devrait être prise en compte. Ainsi le compte professionnel de prévention (permettant d’acquérir jusqu’à deux ans de départ anticipé, à cause d’une exposition à un risque professionnel) devrait être étendu aux régimes spéciaux.

Sur le papier, le CFA devrait disparaître. Mais rappelons qu’il ne s’agit que de préconisations. Le projet de réformes des retraites reprendra ou pas ces propositions et devrait être présenté en conseil des ministres en septembre. D’ici là, les syndicats veulent batailler pour sauver le CFA. « Le Premier ministre a demandé à Agnès Buzyn et Jean-Paul Delevoye d’engager dès la semaine prochaine une première phase d’écoute des réactions des organisations syndicales et patronales sur les préconisations du Haut-commissaire », a indiqué Matignon

Selon nos informations, des représentants du FONGECFA-Transport (qui gère le CFA) seront reçus à l’Elysée le mercredi 24 juillet prochain.

Le Congé de Fin d’Activité permet aux conducteurs routiers de cesser d’occuper leur emploi salarié à partir de l’âge de 57 ans sous conditions. Pour en bénéficier, il faut avoir occupé de façon continue ou discontinue, dans une ou plusieurs de ces entreprises, au moins 26 ans pour les conducteurs routiers de marchandises et de déménagement.

6 Responses

  1. N’y aurait il pas une petite coquille dans cet article ????
    Le départ en CFA ne peut se faire depuis déjà quelques années…. qu’à partir de 57 ans et 26 années de conduite….
    Ajoutons l’abandon de la prise en compte des carrières longues concernant ce même âge de départ en CFA.

  2. Je crois que c est déjà 57 ans et ce n est que pour ceux qui ont fait 25 ans grands routiers et non tous les chauffeurs

    1. Pas que les grands routier tout les chauffeurs ayant travaillé dans une entreprise de transport. Public et malheureusement pas ceux des transports privé par exemple les transports de meuble qui meriterais bien le cfa

  3. Merci d’avoir rectifié…
    Cordialement
    Emmanuel Naulin
    Syndicat du Transport

  4. Si il arrête le CFA c’est un scandale et en plus si il croit pouvoir tenir des conducteurs routiers ils se trompent qu’à la moitié des conducteurs routiers attendre que ça le CFA un métier trop dur et si le CFA n’est pas reconduit je pense que la plupart des routiers arrêterons ce métier pour faire autre chose. Moi personnellement ça fait 32 ans que je roule j’ai 52 ans et j’en peux plus de ce métier

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *