Actu

Renault lance sa révolution et s’associe à Geely

Lors d’une conférence internationale hier, Luca de Meo, CEO de Renault Group a sorti le grand jeu. Rarement un constructeur a lancé autant de projets et fait autant d’annonces. Le constructeur va ainsi dissocier l’électrique et le thermique en passant par plusieurs partenariats, notamment avec le chinois Geely. Renault annonce une gamme de véhicules utilitaires électriques et définis autour du software : FlexEVan en s’associant à un constructeur automobile dont l’identité n’a pas été révélée.

En une heure, nous avons appris que le constructeur poursuivait la production et le développement actif des moteurs thermiques et hybrides en plus d’un développement dynamique de la propulsion électrique et un travail volontaire sur l’hydrogène. Il s’agit du projet Power. Le cœur de métier traditionnel de Renault Group continuera à développer des véhicules thermiques et hybrides innovants à faibles émissions sous les marques Renault, Dacia et Renault LCV les véhicules utilitaires légers, chacune avec son organisation et sa gouvernance dédiées.

Luca de Meo, directeur général de Renault

« Pour renforcer et projeter dans l’avenir cette partie de l’activité, nous annonçons la création d’un équipementier mondial de premier rang de technologies de motorisations thermiques et hybrides, le projet Horse » a expliqué Luca de Meo. Dans ce projet, le constructeur chinois Geely devient le principal partenaire. Renault Group et Geely allient leurs actifs technologiques, industriels et de R&D pour créer un fournisseur de technologies de motorisations de premier rang. Renault Group détiendra 50 % de cette entreprise, représentant un chiffre d’affaires à l’échelle mondiale de 15 milliards d’euros dès le 1er jour. Dans ce projet, 2500 ingénieurs sur 4 continents et 4 usines sont concernées.

Le projet FlexVan

« Les annonces d’aujourd’hui sont un nouveau signe de la détermination de l’équipe de Renault Group à préparer l’entreprise aux futurs défis et aux opportunités générés par la transformation de notre industrie. » a confirmé Luca de Meo qui a annoncé également un projet fort et original pour les véhicules utilitaires. L’activité LCV va lancer, en partenariat avec un constructeur automobile (dont le nom n’a pas été annoncé) une famille révolutionnaire de véhicules utilitaires électriques et définis autour du software : FlexEVan. Celui‑ci permet un suivi des opérations de bout en bout, en temps réel et une gestion de flotte basée sur les données. Le concept et la technologie disruptifs de FlexEVan assureront une baisse de 30 % du coût total d’utilisation pour les opérateurs de mobilité. Renault veut renforcer ses parts de marché en Europe, aujourd’hui à hauteur de 14% et une position de leader en France.

Côté énergie électrique, une nouvelle filiale est créée, consacrée à 100% aux véhicules électriques, elle se nomme Ampère et rassemblera 10 000 salariés en France avec une prédominance dans les Hauts-de-France où est installé le pôle Electricity. Le projet est de produire un million de véhicules électriques dès 2031 y compris les utilitaires. La nouvelle société vise plus de 30 % de croissance par an dans les huit années à venir, une marge opérationnelle à l’équilibre en 2025, et de 10 % en 2030. Une introduction en Bourse d’Ampère est annoncée au plus tôt au second semestre 2023. Parmi les autres annonces, la création la première entreprise de l’industrie automobile consacrée à l’économie circulaire 360° : de la boucle fermée des matériaux au recyclage des batteries, elle est baptisée The Future Is NEUTRAL.

Enfin, ne voulant pas se faire doubler par une concurrence qui ne fait pas de cadeau, Renault Group a bâti des partenariats approfondis avec 2 acteurs majeurs de la Tech, Google et Qualcomm Technologies, pour développer des technologies de rupture soutenant le développement du Software-Defined Vehicle (SDV, véhicule défini autour du software) comprenant une Architecture Electronique Centralisée et le Système d’Exploitation du véhicule (Car OS). La marque emblématique ALPINE va également bénéficier d’une attention toute particulière « Une marque exclusive, zéro-émission et mondiale, avec la course automobile pour ADN. Un modèle asset-light unique, combiné à des technologies propriétaires » annonce Luca de Meo.

Jean-Yves Kerbrat
Les derniers articles par Jean-Yves Kerbrat (tout voir)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.